Arrêter la chaîne de contamination au COVID19/ Françoise Simala sensibilise les Unions Préfectorales et les syndicats de base affiliés à la CNTT

0
393
Spread the love

 

Françoise Simala, membre de la commission exécutive nationale chargée de l’éducation ouvrière, point focal organising Togo, a sensibilisé les membres des Unions Préfectorales de toutes les régions du pays, ceux des syndicats de base affiliés à la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo(CNTT) à savoir le SYNABAT (Syndicat national des Balayeuses et balayeurs du Togo, du  SYNTRACO, de l’USYNTRACSA-Ave et  l’Association pour le Développement et l’Emergence du Canton de Tovégan (ADECAT) sur les mesures barrières prises par le gouvernement pour stopper la propagation de la pandémie du Coronavirus (COVID-19). C’était au cours d’une tournée effectuée du  20 au 25 avril 2020 dans les cinq régions du pays.

La pandémie Covid-19 fait des rages  dans le monde entier. Au Togo, le premier cas a été détecté le 6 mars 2020 à Lomé. Dans la foulée le gouvernement a pris des dispositions pour endiguer sa propagation dans le pays. Les ONG et associations jouent aussi leur partition, sans oublier la contribution inestimable de bonnes volontés. Parmi celles-ci figure en bonne place Françoise Simala, membre de la commission exécutive nationale chargée de l’éducation ouvrière, point focal organising Togo. Celle-ci a sensibilisé les membres des Unions Préfectorales de toutes les régions du pays, ceux des syndicats de base affiliés à la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo(CNTT) à savoir le SYNABAT (Syndicat national des Balayeuses et balayeurs du Togo, du  SYNTRACO, de l’USYNTRACSA-Ave et  l’Association pour le Développement et l’Emergence du Canton de Tovégan (ADECAT). Cette séance de sensibilisation s’inscrit dans un vaste programme qui l’a amené dans les cinq régions.

Ainsi débutée le 20  avril à Dapaong dans la région des savanes, cette séance de sensibilisation a pris fin le25 avril 2020 à Kevé dans la région maritime.  A cette occasion, ceux-ci  ont été instruits sur les mesures barrières, notamment, le lavage régulier et systématique des mains avec de l’eau et du savon ou l’utilisation du gel hydro-alcoolique, le port obligatoire des bavettes, l’obligation de tousser ou d’éternuer dans le coude, l’utilisation de mouchoir unique et le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre. Françoise Simala les a  invités au respect scrupuleux de ces mesures afin d’éviter la contamination.

Les bénéficiaires de cette sensibilisation à savoir, les membres des Unions Préfectorales de toutes les régions du pays, ceux des syndicats de base affiliés à la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo(CNTT) à savoir le SYNABAT (Syndicat national des Balayeuses et balayeurs du Togo, du  SYNTRACO, de l’USYNTRACSA-Ave et  l’Association pour le Développement et l’Emergence du Canton de Tovégan (ADECAT) ont remercié la chargée de l’éducation ouvrière à la CNTT et point focal organising Togo. « Nous remercions vivement Mme Françoise Simala pour sa constante disponibilité en nous sensibilisant sur les bonnes attitudes à adopter pour éviter de contracter cette maladie à coronavirus. Nous allons appliquer à la lettre ce que nous avons appris ici. Nous allons à notre retour  conscientiser davantage nos camarades syndiqués au respect scrupuleux des mesures de prévention », a souligné un membre de SYNABAT. Même son de cloche chez M. Adraky Emmanuel, secrétaire général de l’USYNTRACSA-Ave. « Je suis très content du fait que la CNTT ait pu penser à nous dans cette période critique de la maladie à coronavirus en nous en nous sensibilisant sur  matériel de protection sur le respect des geste barrières. Ce geste est à saluer car à travers cette sensibilisation on  veut nous prémunir  contre la propagation de cette pandémie et surtout  nous protéger de ce virus invisible qui tue. Au niveau de mon syndicat, nous avons pris des mesures. Nous avons installé le matériel de lavage à mains pour que chaque membre avant de rentrer dans le service puisse laver ses mains. Nous contrôlons  aussi le port obligatoire de masques. Ce que j’ai appris aujourd’hui, à mon retour je vais continuer la sensibilisation avec les membres de mon syndicat afin que nous venions à bout de cette maladie à coronavirus », a-t-il conclu.

Rappelons que les préfets de Tône et de l’Avé ont pris part à ses séances de sensibilisation. Ceux-ci ont salué l’initiative qui vise à rappeler aux syndiqués les mesures barrières édictées par le gouvernement en vue d’annihiler la chaîne de contamination de cette pandémie. A chaque étape de la tournée, les séances de sensibilisation sont couplées de  la remise de don aux membres des syndicats.

C’est sur une note de satisfaction doublée d’une grande joie  tant au niveau de l’organisatrice, Françoise Simala, membre de la commission exécutive nationale, chargée de l’éducation ouvrière à la CNTT et point focal organising Togo qu’au niveau des syndiqués bénéficiaires de cette sensibilisation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici