Amou/ covid –19

0
677
Spread the love

 

Les cadres de la circonscription Ikponou plus que jamais  déterminés dans la lutte contre la propagation de covid-19.

Une équipe des cadres d’Ikponou avec à leur tête l’Honorable GNATCHO appuyé par le maire de la commune Amou3, yao obibiaboè  ESSIOMLE  ont visité les chefs-cantons de leur circonscription pour sensibiliser les chefs sur les mesures barrières contre la propagation de covid 19 instaurées par le gouvernement. Ce dimanche 10 mai 2020 l’équipe a touché 61 chefs de trois cantons à savoir le canton d’Otadi à 32km de Hiheatro,  canton d’Okpahoé à 14km de hiheatro et le canton de Gamé à 41km de Hiheatro, A chaque point de rencontre, le maire de la commune Amou 3,  Monsieur ESSIOMLE  a essayé de rappeler aux chefs les mesures barrières de la lutte contre la propagation de covid 19 au Togo :

  • Lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon
  • Le port du cache nez
  • Rester à 1.5 mètres de son prochain
  • Appeler le 111 en cas de maladie suspectée.

Il a enfin invité tous les  chefs à disposer du  dispositif de lavage des mains chez eux à la maison et inviter leur population en emboiter le même pas.

Pour l’Honorable Komla  Mawuena  GNATCHO    député  à l’Assemblée nationale, deux principaux objectifs sont à la base de cette tournée à savoir :

✓ S’assurer de l’application effective des populations des mesures barrières contre la propagation de covid 19 instaurées par le gouvernement.

✓Aviser les chefs et partant toutes les populations à Informer sans état d’âme les Autorités de la commune (CB, le maire, l’assistant de santé de Hiheatro le chef canton)  du retour au village de leurs fils des pays tels que : Ghana,  Bénin, Nigeria, Mali Niger. Tout ceci afin d’éviter la contamination  de cette maladie (Corona virus) dans leurs localités. Pour ceux qui ne croient pas toujours  à l’existence  de la maladie, l’honorable les a fait comprendre l’existence  réelle  de ce fléau et que le Togo à déjà enregistré 10 décès. Il a insisté sur l’application effective des mesures barrières contre la propagation de la pandémie COVID-19. Il a enfin souhaité très vivement que les chefs apportent à leurs populations respectives les informations et instructions reçues au cours de cette rencontre dans un bref délai.

Partout où la délégation était passée, les chefs étaient ravis de cette information et ont promis à la délégation la mise en place dans chaque village un comité de trois personnes pour faire des enquêtes afin d’identifier ceux qui reviennent  des pays frères et d’informer les Autorités locales. Notons qu’à la fin de la sensibilisation chaque chef a reçu un kit composé de vivre et de non vivre.

Marcel Akakpo

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici