Lutte contre la propagation du Coronavirus dans la commune du Golfe 5, L’honorable Raymonde Kayi Lawson offre du dispositif de lavage de mains aux conducteurs de taxi-motos et les sensibilise sur l’observance stricte des mesures barrières

0
498
séance de sensibilisation des conducteurs de Taxi-motos par l'équipe de l'honorable Raymonde Kayi Lawson
Spread the love

 

L’application des mesures barrières se fait dans certaines localités à travers la sensibilisation en vue d’amener les populations à se conformer aux  dispositions du gouvernement. Mais aucune sensibilisation n’est efficace si elle n’est pas accompagnée de kits de protection. Ainsi dans le souci de briser la chaîne de contamination dans le Grand Lomé, l’honorable Raymonde Kayi Lawson a offert gracieusement, le samedi 06 juin 2020, des dispositifs de lavage des mains à double pédale pour l’eau et la savon pour éviter les manipulations, de masques et des kits alimentaires  aux conducteurs de taxi-motos, des quartiers  Soviépé rails, carrefour Soviépé, Djidjolé, Avénou et Batomé dans la commune du Golfe 5, une couche sociale qui est en contact permanent avec les populations et en proie à la  contamination de ce virus invisible mais qui fait rage. Cette remise de kits de protection et de vivres a été couplée d’une séance de sensibilisation à l’endroit de ceux-ci  sur le respect scrupuleux des gestes barrières.

Briser la chaîne de contamination dans la commune Golfe 5 du Grand Lomé, tel est le combat que mène au quotidien l’honorable Raymonde Kayi Lawson, député à l’assemblée et déléguée nationale du Mouvement des Femmes pour UNIR(MFU). Elle était encore au front le samedi 06 juin 2020 à travers la mise en place du dispositif de lavage de mains à double pédale pour l’eau et la savon pour éviter les manipulations, don des bavettes et de  kits alimentaires aux conducteurs de taxi-motos de la commune Golfe 5, ceci pour  les  préserver de ce virus.

L’idée de mettre à disposition de kits de lavage de main et des bavettes dans les points de stationnement des conducteurs de taxi-motos, part du constat selon lequel, certains conducteurs de taxi-motos ont tous des masques, mais ces masques  sont non seulement sales mais aussi mal utilisés. Ils mettent les bavettes au menton et ne les porte que lorsqu’ils voient un agent de force de l’ordre ou de défense. L’honorable Raymonde Kayi Lawson trouve cette façon de se protéger en montant et en descendant chaque fois le masque surtout que ceux-ci manipulent de l’argent à longueur de journée, périlleuse. Alors qu’ils ne se lavent pas les mains et n’utilisent non plus le gel hydro alcoolique. Bien plus, chaque jour que le Bon Dieu fait, ils sont en contact avec beaucoup de gens, et le mauvais état des masques leur expose à la contamination au cas où ils transportaient un cas infecté.

Voilà, les raisons qui ont amené l’honorable député du Grand Lomé à installer le dispositif de lavage de main au niveau des points de stationnement, ceci pour les préserver de la pandémie et aussi préserver les passagers qu’ils transportent au quotidien. Ceux-ont ont été conviés à mieux observer les mesures préventives qui sont le lavage systématique des mains, le port obligatoire des masques. C’est pourquoi au cours de cette sensibilisation outre le dispositif de lavage des mains, des bavettes ont été distribuées aux conducteurs de taxi-moto dans chaque stationnement et ceux-ci ont séance tenante porté ces masques.

« J’ai constaté qu’ils ont presque tous des masques mais pour d’autres, soit c’est sale soit c’est dans un état où on se demande si c’est aussi un masque de protection. Le comble et ce qui est déplorable c’est que la plupart ne porte pas convenablement les masques. Ils descendent ça au niveau du menton et s’ils ne voient pas les forces de l’ordre, ils ne remontent pas ça. C’est périlleux cette façon de faire, du fait qu’ils manipulent l’argent à longueur de journée et le fait de descendre et de remonter le masque est très dangereux. Ils ne se lavent pas les mains et n’utilisent pas non plus le gel hydro alcoolique. De surcroît chaque jour ils sont en contact avec beaucoup de personnes parmi lesquels on ne sait pas qui est infecté et qui ne l’est pas », a-t-elle fait savoir.

Le but visé par l’honorable Raymonde Kayi Lawson à travers ce geste ce jour est de briser la chaîne de contamination à travers la sensibilisation des conducteurs de taxi-moto, véritable cible de contamination à la propagation de covid 19 sur le respect des mesures et gestes  barrières  instaurés par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de cette pandémie. Elle  a pour cela invité les conducteurs de taxis moto à une prise de conscience face à ce fléau.

En mettant le dispositif de lavage de main, dans chaque point de stationnement, et en distribuant les masques, l’honorable député voudrait amener, tout conducteur et même les clients à se laver systématiquement proprement les mains avant de vaquer librement à leurs occupations et faire le même exercice au retour et à porter obligatoirement des masques propres et de façon convenable. Une bonne stratégie qui mérite d’être saluée et multipliée dans les autres stationnements de la ville de Lomé. La députée lance ainsi un appel pressant à l’endroit de tous les conducteurs sur l’observation strict des mesures barrières recommandées par le gouvernement.

Rappelons que ce geste de l’honorable Lawon-De Souza vient en appui aux efforts du gouvernement dans la lutte et la prévention contre cet ennemi invisible, qui cause de la désolation au sein de la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici