Sensibilisation des populations de la commune Wawa 1 sur les mesures barrières, Le maire Assamouah Yao Ogah s’engage dans la lutte contre la propagation du Covid-19 pour préserver sa communauté de cette pandémie

0
589
M. Assamouah Yao Ogah, Maire de la commune Wawa 1
Spread the love

 

Le coronavirus détecté pour la première fois au Togo le 6 mars 2020, continue par faire rage même jusque dans les hameaux les plus reculés. Pour faire face à cet ennemi invisible, tout le monde tente de jouer sa partition. Dans la commune Wawa 1, le maire ASSamouah  Yao Ogah n’est pas du reste. Il est sur tous les fronts pour sensibiliser sa population sur le respect des mesures barrières et la prise de conscience individuelle et collective afin de les prémunir de cette pandémie à coronavirus.

Dispositif de lavage de mains

Des actions se renforcent davantage dans le Wawa en ce qui concerne l’application des mesures barrières surtout après le premier cas détecté dans cette zone. Des actions notamment le lavage systématique des mains et le port obligatoire de masques, des mesures pour freiner la propagation de la pandémie..

Face à la pandémie, une équipe est mise en place et celle-ci sillonne de village en village pour sensibiliser la population sur les mesures préventives qui restent le canal pour venir à bout de la pandémie. « Nous faisons le tour des grands villages de la commune chaque jeudi avec une sonorisation pour sensibiliser cette population. Nous avons également eu à faire des sensibilisations radiophoniques sur la radio locale ici pour expliquer à la population l’ampleur de la pandémie et les  mesures barrières édictées par le gouvernement pour prévenir cette maladie », explique le maire de la commune Wawa 1, M. Assamouah  Yao Ogah. Le Préfet de Wawa se veut rassurant quant à la prise de conscience des populations face à cet ennemi invisible. « La population a commencé par prendre conscience de l’existence de la pandémie et nous n’avons jamais cessé d’aller de marché en marché pour sensibiliser les revendeuses, revendeurs des marchés, des syndicats des chauffeurs, des syndicats des taxi-motos et autres. Tout le monde a pris conscience que la pandémie existe », souligne le préfet de Wawa, Atsu Yinassé Somenu.

Le maire de la commune Wawa 1, Assamouah  Yao Ogah explique que la tournée entreprise par son équipe dans les villages consiste à parler du covid-19, la manifestation et le mode de transmission pour donc appeler les populations au respect scrupuleux des règles et surtout à la prise de conscience. Il rassure qu’un simple tour dans les rues de la ville permet de constater que les populations ont pris conscience et portent les masques. « De bouche à oreille, les gens ont commencé à prendre plus de conscience, vous pouvez faire un tour  dans les rues de la ville, dans les cantons et dans la préfecture et vous constaterez que tout  le monde porte pratiquement le cache-nez. C’est bien vrai que nous avons gagné du terrain en matière de sensibilisation mais il demeure encore des poches de résistance, des gens qui toujours au saint Thomas, qui sont toujours réticents au port du cache-nez. Nous avons pris sur nous de continuer la sensibilisation pour que la population comprenne que c’est ensemble que nous pouvons vaincre le virus », ajoute-t-il. Les populations doivent donc faire preuve de responsabilité, de discipline et jouer efficacement leur partition dans la prévention de la maladie ceci pour ainsi limiter le taux de contamination lié au covid-19, une maladie qui fait parler d’elle dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici