Route Lomé-Kpalimé, le début des travaux suscite déjà espoir et soulagement des populations/Le PDG d’EBOMAF, Mahamadou Boukoungou en visite de chantier pour constater l’avancée des travaux

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Quelques semaines seulement après le début de la réfection de la route Lomé-Kpalimé, le constat sur les différents sites donnent raisons à rêver d’un résultat satisfaisant. En tout cas les premiers responsables d’EBOMAF, l’entreprise en charge de chantier, y veuillent. En témoigne une descente du PDG de la société, Mahamadou Bonkoungou et ses collaborateurs dans le Kloto ce week-end pour constater l’Etat d’avancement des travaux.

Elle n’a pas traîné pour démarrer les travaux, dès les premières pioches lancées, EBOMAF a tout de suite déployé son arsenal de travail. Que ce soit à Lomé ou dans le Kloto où les travaux ont débutés, le dispositif déployé montre à suffisance qu’on a affaire à une entreprise sérieuse qui d’ailleurs a fait ses preuves dans la sous-région et qui n’est pas inconnue des Togolais de par les travaux qu’elle a eu à réaliser dans la capitale togolaise.

C’est avec beaucoup de joie et d’assurance que les passants saluent l’entame des travaux sur toute la ligne. “Nous sommes contents de la réhabilitation de la route et surtout du sérieux avec lequel EBOMAF a entamé le chantier. C’est vrai qu’on nous a dégagés du bord de la route, mais, nous sommes quand même contents du résultat qui viendra. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs“, a confié un riverain croisé à Kpalimé.

blank

Il s’agissait lors de cette descente sur le chantier, du PDG Mr Bonkoungou et ses collaborateurs de, non seulement constater l’état d’avancement des travaux, mais aussi de rappeler aux ingénieurs le non-relâchement dans le tact ni précision, qui sont les maîtres-mots de l’entreprise. Pour rappel, que les travaux ont été lancés le 17 juin dernier par les ministres Sani Yaya de l’économie et des finances et Zouréhatou Kassa Traoré des transports. Les travaux devraient durer 36 mois pour un coût global de 214 milliards FCFA.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00