Togo: pour la continuté de leur rôle d’éducation et de sensibilisation, le MS2C plaide pour une réouverture totale des églises

0
523
Spread the love

Aussitôt mis sur pied, aussitôt le travail commence. C’est du Mouvement Sauvons le Corps du Christ (MS2C) dont il est question. Ce nouveau mouvement qui a animé une conférence de presse ce mardi 11 août 2020 à Lomé a décliné ses objectifs en 3 points à savoir la gestion de l’église en ces temps de covid-19, la corruption du tissu pastoral et le maintien des églises dans l’illégalité dont il faut apporter des solutions.

Pour la gestion de l’église en temps de covid-19, les responsables de ce mouvement pensent que la fermeture des lieux de culte a négativement impactée la vie de l’église sur tous les plans notamment le plan spirituel, moral et socio-économique

 » La prière est l’élément principal qui alimente la vie de l’église. Lors des rencontres de prière, la communion fraternelle permet aux frères et sœurs faibles ou immatures dans la foi de retrouver un cadre propice à leur encadrement spirituel par les pasteurs et les anciens de l’Assemblée. Le manque de culte déconnecte les fidèles de l’opportunité de renforcer leur relations avec Dieu en étant en contact avec les autres » a expliqué l’apôtre Kokou Agbogan coordinateur du mouvement.

Il précise également que par le passé, l’église a toujours servi de base de communication, de sensibilisation et d’éducation à grande échelle pour le changement de mentalité et de comportement dans le domaine de la santé publique et elle demeure ce jour encore ce canal que le gouvernement peut utiliser pour la conscientisation du plus grand public

Selon l’apôtre Agbogan Kokou, coordinateur du mouvement, la fermeture des lieux de culte a entraîné également un manque d’enseignement et de suivi régulier replongeant ainsi la plupart des fidèles dans les dépravations et dans les orgies obscènes.

L’autre point concerne alors la corruption du tissu pastoral qui est vraiment entaché et qu’il faut selon les responsables du mouvement assainir. Ils pensent qu’il faudrait trouver une solution à ce problème là aussi qui mine le corps du christ.

Le dernier point évoqué est que l’église est maintenue dans l’illégalité depuis plus de 8 ans faute de l’octroi de récépissés interdit au Togo.  » une église accompagnée, encadrée; nous pensons que c’est mieux qu’une église qui est dans l’illégalité » s’est plain M. Agbogan.

Ce mouvement entend alors travailler  de concert avec les autorités du Togo pour non seulement réfléchir sur les conditions de réouverture effective des églises mais œuvrer aussi pour un assainissement du corps du christ et également pour la liberté religieuse effective au Togo et partout ailleurs. Ainsi il invite tous les pasteurs et révérends apôtres quelque soit le titre et invite par la même occasion  les chrétiens, les associations, les fédérations et mouvements à se joindre à eux dans cette lutte qui est celle du corps du christ pour qu’ensemble christ puisse triompher au Togo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici