Don de dispositifs de lavage de mains aux femmes de l’économie informelle pour lutter contre le Coronavirus/Un geste de la Coordination des Centrales Syndicales des Travailleurs du Togo(CCST)

0
514
Spread the love

La Coordination des Centrales Syndicales des Travailleurs du Togo(CCST), appuyés par l’Agence Syndicale Danoise de Coopération au Développement, et parrainé par la CSI-Afrique (Confédération syndicale internationale région Afrique), ont remis vendredi, des dispositifs de lave-mains aux femmes exerçant des activités dans l’informel. Un geste pour permettre à ces femmes de ce secteur se prémunir contre la pandémie du coronavirus. La cérémonie de remise qui s’est déroulée le vendredi 04 septembre 2020, dans les locaux de la CNTT a connu  la présence des secrétaires généraux des centrales syndicales à savoir la CNTT, la CSTT,  la CGCT, le GSA l’UGSL, l’UNSIT et la STT.

La Coordination des Centrales Syndicales des Travailleurs du Togo(CCST), avec le soutien de l’Agence Syndicale Danoise de Coopération au Développement, et parrainé par la Confédération syndicale internationale région Afrique (CSI-Afrique), ont remis vendredi, des dispositifs de lave-mains aux femmes exerçant des activités dans l’informel. Un geste en vue de favoriser le respect des gestes barrières dans ce secteur durement touché par la pandémie à coronavirus. C’est le grand hall de la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo(CNTT) qui a servi de cadre à cette cérémonie de remise de don qui a connu la participation des secrétaires généraux des sept centrales à savoir la CNTT, la CSTT,  la CGCT, le GSA l’UGSL, l’UNSIT et la STT.

Pour le secrétaire général de la CSTT (Confédération syndicale des travailleurs du Togo), M. Emmanuel Agbénou, cette activité entre dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur les mesures de lutte contre la COVID-19. « L’octroi de ces matériels de lave-mains s’inscrit dans le cadre de l’exécution du ‘‘Projet Action Syndicale dans la prévention de la pandémie au corona virus Covid-19’’. Dans notre programme d’action, nous avons également pensé aux femmes de l’économie informelle car ce sont elles qui sont les plus exposées au virus », a-t- il déclaré avant d’émettre le souhait que les bénéficiaires fassent bon usage.

Le projet comporte plusieurs autres aspects dont la sensibilisation sur les médias. « Les femmes ont déjà animé une émission sur une radio privée de la place. Dans les jours à venir, nous aurons également à animer des émissions en langues locales sur la télévision nationale qui est la TVT. À l’intérieur du pays, nous ferons les mêmes choses avec les médias communautaires pour que nos camarades de l’intérieur aussi soient suffisamment sensibilisés », a conclu  M. AGBÉNOU.

Le porte-parole de la CCSTT (Coordination des Centrales Syndicales des Travailleurs du Togo), Eloi Nouwossan quant à lui a rappelé que cette action vise à offrir aux femmes, un moyen de se laver aisément les mains à l’eau et au savon et c’est d’ailleurs « l’un des meilleurs gestes de prévenir le mal tout en le freinant. Pour ce dernier, « la pandémie a eu des conséquences sur les activités de ce secteur du fait qui les a freiné… Le savoir-vivre nous permettra de vaincre la maladie ». Aussi, a-t- il souhaité un bon usage de ces dispositifs de la part des bénéficiaires.

Les bénéficiaires ont apprécié à sa juste valeur ce geste venu à point nommé pour leur permettre de renforcer les mesures de prévention du coronavirus. Ils se sont engagés à en faire un bon usage pour que la maladie s’éloigne des travailleurs et de la population en général, qui profitent de leurs prestations ou services. Pour Yawa Damessi, elle a indiqué être « très reconnaissante de cette action à notre endroit. Il sera plus pratique d’observer le lavage des mains fréquemment ». Pour sa part, Rosaline Kodjo, une autre bénéficiaire, a promis sensibiliser son « entourage sur l’existence du coronavirus et le respect des mesures barrières notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon pour que la vie soit comme avant ».

Ce projet de plus de 1.600.000 FCFA fait partie de la série d’actions déjà menées par les centrales syndicales des travailleurs du Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici