La commune du Golfe 7 part en guerre contre le changement climatique en protégeant l’environnement/En tout 250 jeunes plants mis en terre à Yokoè

0
490
Le Maire Aimé Djikounou, mettant un plant en terre
Spread the love

La commune Golfe 7 part en guerre contre le changement climatique en  protégeant l’environnement. C’est dans cette logique que  le Maire de la commune Golfe 7, Aimé Koffi Djikounou en compagnie des autres membres de l’exécutif, à savoir MM. Siakou Komlan, Agbeyibor K. Bienfait et Kove Kossi du secrétaire Général de la Commune Golfe 7, M. Degbe Kodzo, ont procédé à la mise en terre de 250 jeunes plants à Yokoè Agblegan le jeudi 17 septembre 2020.

Le Maire Djikounou arrosant le plant mis en terre

Le but de cette action est de préserver la qualité de vie des habitants de la commune et contribuer à la réduction du changement climatique avec ses effets pervers. Cette opération s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de la préfecture du Golfe, M. Djagbavi Lébénè Bernard représentant le préfet, de M. Doho Koffi Mali, Directeur Préfectoral de l’environnement, de Mme Gbodzo Afiwa Enyonam, Maire de la commune Agoè-Nyvé 5, de M. Johnson, représentant de la commune du Golfe 5, des conseillers municipaux et d’autres autorités administratives, sécuritaires et traditionnelles.

Ce reboisement, initié par le ministère de l’environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature à l’endroit de toutes les préfectures  du Togo, vise à restaurer les paysages forestiers sur le plan national.

M. Djagabvi, SG de la préfecture du golfe en train de mettre un plant en terre

Dans son discours de circonstance, le maire Aimé Koffi Djikounou a exprimé sa gratitude aux autorités administratives pour le choix porté sur sa commune pour la mise en œuvre dudit projet dans la préfecture du Golfe.

Pour le Maire de la commune Golfe 7, une chose est de planter un arbre, une autre en est de veiller à son entretien. Celui-ci a rassuré le ministère en charge de l’environnement que toutes les dispositions adéquates seront prises pour la sauvegarde de ce site écologique. « Je lance une invite aux autorités communales, coutumières, aux organisations communautaires de base et à toute la population de Sagbado à protéger ces jeunes plants et je rassure le ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature que toutes les dispositions idoines seront prises par l’exécutif communal pour la sauvegarde de ce site écologique qui va jouer le rôle de poumons verts pour les populations riveraines », a-t- il indiqué.

                                                                      Source: communication commune Golfe 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici