Visite de Mme le Premier ministre à l’IFAD de Barkoissi/Victoire Tomegah-Dogbe satisfaite de l’évolution des travaux, félicite les acteurs et invite les populations à accompagner la mise en œuvre de ces infrastructures. Les cadres de l’Oti 2 remercient le Chef de l’Etat pour ce cadeau offert à la jeunesse

0
603
Spread the love

Le chantier de l’institut de formation de l’agro développement (IFAD-Elevage) de Barkoissi en pleine réalisation a reçu la visite du premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé le vendredi 27 décembre 2020. La cheffe du gouvernement qui a à cœur le suivi des projets phare du gouvernement pour se rassurer de leur bon déroulement et du respect de la qualité des ouvrages dans leur réalisation a fait le déplacement sur ce site d’une contenance de 320 hectares à Barkoissi dans la commune de l’Oti 2. C’est à travers une visite guidée dirigée par le Li-Col. Kpandja Napo, le Directeur Général dudit  institut de formation que Mme le premier ministre a pu parcourir tout le chantier pour prendre connaissance de toutes les composantes de la plateforme.  Satisfaite de l’avancée des travaux, elle a félicité les acteurs et invite les populations à accompagner la mise en œuvre de ces infrastructures.  Les cadres de l’Oti 2 remercient le Chef de l’Etat pour ce cadeau à la jeunesse. Mme Dogbé était accompagnée dans sa tournée par quelques membres du gouvernement, notamment le ministre Affoh Atcha-Dedji, des Transports routiers, ferroviaire et aérien, Zouératou Kassa-Traoré des Travaux publics, Général Yark Damehane de la Sécurité et de la Protection Civile, Bouraima Kanfitine Tchede-Issa du Désenclavement  des Pistes Rurales et Malick Natachaba, ministre, Secrétaire Général du Gouvernement. On notait également la présence du ministre Noupokou Dammipi, Directeur Général de l’Agence Education Développement, du préfet de l’Oti Col. Ouadja Gbandi,  de l’honorable député Noel De Poukn, du Maire de la commune Oti 2 ainsi que plusieurs autres personnalités et cadres du milieu.

Gouverner autrement tel est le credo de la première ministre du Togo, Mme Victoire  Tomegah-Dogbe. Et pour passer de la parole à l’acte, elle descend sur le terrain pour toucher du doigt l’état d’exécution des projets du gouvernement. C’est dans cette dynamique qu’après la visite du chantier Lomé Vogan-Afoin, Lomé-Kaplimé, elle était le 27 novembre 2020 sur le site de l’IFAD de  Barkoissi. Objectif, constater de visu l’évolution des travaux sur ce chantier d’une superficie de 320 hectares. A travers une visite guidée dirigée par le Lt-Col. Kpandja Napo, le Directeur Général dudit  institut de formation, dédié à l’élevage, Mme le premier ministre a pu parcourir tout le chantier pour prendre connaissance de toutes les composantes de la plateforme et constater ce qui est en train d’être fait.

« Au niveau du bloc administratif et pédagogique, la réalisation est à 40%, la cantine est déjà faite, les logements pour l’encadrement sont déjà prêts, les étables (chèvrerie et bergerie) qui vont servir d’abris aux animaux sont aussi également prêts. Il ne reste en réalité qu’à finir l’internat des apprenants et à terminer le bloc administratif et pédagogique qui est le plus grand ouvrage à terminer. Et dès la rentrée prochaine, nous allons pouvoir commencer les activités au niveau de l’IFAD élevage de Barkoissi. Avec l’implantation de cet IFAD, il y a plein d’atouts pour la jeunesse et pour les éleveurs locaux. Il s’agira de former professionnellement la jeunesse », a-t-il expliqué.

Aux termes de cette visite, c’est une bonne impression qui se dégage au niveau de la cheffe du gouvernement. Ainsi satisfaite de l’avancée significative des travaux, elle a félicité les acteurs et les encourage à accélérer les travaux. Quant aux populations, Mme le premier ministre les invite à accompagner la mise en œuvre de ces infrastructures. Des acteurs et populations qui ont adhéré pleinement au projet en témoigne l’accueil réservé à la cheffe du gouvernement et sa suite et les acteurs qui étaient en œuvre  sur le site durant la visite dans l’optique d’être dans le délai imparti.

Mme le premier ministre, dans une démarche de veiller à la bonne exécution des différentes tâches a donc apprécié la célérité des travaux.

«  Nous avons vu que les travaux avancent très bien. L’IFAD de l’élevage de Barkoissi, c’est une surface de 320 hectares pour un coût d’environ de trois milliards de francs CFA financés sur les ressources propres du pays, c’est important de le dire. Il faut donc veiller à la bonne exécution des travaux et le respect des délais car plus ça prend trop de temps ça coûte encore plus cher. Nous avions vu que les travaux avancent bien, les restaurants, les logements sont prêts,  les étables sont également prêts. Le gros du travail qui reste maintenant c’est 40 à 50%, c’est le campus numérisé. Nous avons insisté pour que les travaux s’accélèrent. Nous avons mobilisé les populations qui sont les premières bénéficiaires de cet ouvrage parce que ça va développer toute la région,  de se mobiliser pour accompagner la mise en œuvre de ces infrastructures et l’instruction qui a été donnée, c’est que les travaux puissent finir dans les six mois qui viennent pour qu’on ait la rentrée scolaire en septembre 2021 », a-t-elle fait remarquer.

Après la visite du site, Mme Victoire T. Dogbé a ensuite échangé avec les populations à qui  elle a transmis les salutations et les encouragements du Chef de l’État qui porte une attention particulière au programme de construction des dix IFAD prévus en cinq ans. Elle les a ensuite édifiés sur la feuille de route gouvernementale et sur le besoin de se mobiliser pour sa réussite en cultivant la paix et le vivre-ensemble.

Abordant l’enjeu des IFAD, Mme le Premier Ministre a mis l’accent sur le fait que le premier enjeu était de créer les conditions pour l’emploi des jeunes en leur offrant une formation. Cette formation doit être connectée à deux choses  à savoir les ambitions économiques et les besoins locaux. Ainsi, l’élevage a été retenu parce que la région des savanes présente un très grand potentiel dans ce domaine. Enfin, elle a souligné le fait que conformément à la feuille de route du gouvernement, cet Institut allait contribuer à la transformation de notre agriculture en une agriculture orientée vers le marché.

Le mois de septembre prochain est la date retenue par Mme le premier ministre pour ouvrir ce joyau à la jeunesse et aux adultes qui veulent évoluer dans l’élevage moderne. Ce joyau lorsqu’il sera inauguré constituera le plus beau cadeau que le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a offert au fils et particulièrement à la jeunesse de l’Oti.

C’est à raison donc que ces fils et cette jeunesse en soient reconnaissants au Président de la république Faure Essozimna Gnassingbé. Ceux-ci n’ont pas manqué de mots pour remercier d’ores et déjà sa vision politique sur l’emploi des jeunes. Ils l’ont remercié du fond du cœur pour avoir choisi leur localité pour implanter cet institut qui va révolutionner l’élevage et l’agriculture dans  leur commune. « Nous remercions le Chef de l’Etat  pour sa nouvelle politique agricole, celle de l’emploi des jeunes et surtout le choix porté sur notre commune pour abriter  cet institut. Ce projet qui  répond aux besoins des acteurs des filières agricoles est une volonté manifeste du Président de la république, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé pour offrir au peuple togolais et particulièrement à la jeunesse des outils et la capacité à s’investir pour son épanouissement. Il vise également à  réduire la pauvreté dans notre localité et partant dans le pays », a déclaré l’honorable député Noël De Poukn.

Le ministre Noupokou Dammipi, Directeur Général de l’Agence Education Développement (AED) après avoir relevé les potentialités que revêt cette région et surtout la spécificité de l’IFAD de Barkoissi,  a tenu à remercier le Chef de l’Etat pour avoir offert à la jeunesse ce cadeau et surtout pour avoir respecté sa parole. Il n’a pas passé sous silence toute la population à qui il tire chapeau pour sa mobilisation autour du projet.

« Je voudrais remercier toute la population qui depuis le jour où le Chef de l’Etat a décidé que l’IFAD sera à Barkoissi, est mobilisée autour du projet, particulièrement le CVD. Ils sont là tout le temps avec nous et qui travaillent avec nous. Je voudrais les remercier. Mes remerciements vont également au chef de Kpandjin qui est tout le temps avec nous et qui est également tout le temps avec nous et nous accompagne dans tout ce que nous faisons et grâce à cette collaboration, le travail se passe comme on était en famille. Je voudrais profiter de l’opportunité pour les remercier et demander encore une fois le soutien de cette population. Nous venons d’avoir des consignes très claires, l’IFAD doit s’ouvrir en septembre. Tout le monde doit retoucher les manches pour qu’on soit au rendez-vous fixé par Mme le premier ministre lors de sa visite le 27 novembre 2020.  Je voudrais également remercier le Chef de l’Etat. La population de Barkoissi doit se rappeler que lors de la campagne de 2015, quand le Président de la République était venu, la population avait formulé des doléances et une des trois doléances était la réhabilitation du site communément appelé « Togo Fruit ». Le Chef de l’Etat avait promis qu’il allait réhabiliter ce site. En 2018, il est venu poser la première pour la construction de l’IFAD. Je voudrais vraiment remercier le Président de la République pour avoir respecté sa parole », a-t-il indiqué.

Le Maire de la commune Oti 2 après avoir souhaité la cordiale bienvenue au Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbe et sa suite,  a salué à sa juste valeur sa nomination à la tête du gouvernement, fruit selon elle, de la politique du genre pour laquelle elle  lui demande de transmettre leurs plus vifs remerciements au chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé. Pour Mme le Maire, la visite effectuée sur le site de construction de l’IFAD de Barkoissi, spécialisé dans la formation professionnelle en élevage et en agriculture témoigne de sa volonté et celle du gouvernement de tout mettre en œuvre pour assurer à la jeunesse togolaise le plein emploi à travers l’acquisition de compétence réelle lors de la formation professionnelle, ce qui constitue, selon elle, la mise en œuvre déjà du 2ème pilier de sa  déclaration de politique générale.

Auparavant, le préfet de l’Oti, le Col Ouadja Gbandi a souhaité la bienvenue à Mme le premier ministre avant de saluer sa brillante nomination à la tête du gouvernement. Il a au nom des populations de l’Oti remercié le Chef de l’Etat pour les efforts qu’il ne cesse de déployer pour l’amélioration des conditions de vies des populations à la base.

Rappelons que le gouvernement entend construire dix IFAD d’ici 2030. Ainsi, l’IFAD de Barkoissi, dédié à l’élevage en construction est le deuxième institut après celui d’Elavagnon dédié à l’aquaculture. Deux autres IFAD commencent à sortir de terre. L’un concerne le métier des BTP et est en construction à Lomé et le quatrième concerne tout ce qui est énergies renouvelables, il sera implanté également à Lomé.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici