Réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé par EBOMAF La PM Victoire Tomegah-Dogbe impressionnée par l’évolution des travaux

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le Premier ministre, Mme  Victoire  Sidémého Tomégah-Dogbé, a effectué, mercredi 11 novembre, une visite  de  terrain  sur la nationale N°5,  Lomé-Kpalimé. Ceci, pour constater de visu l’évolution des  travaux  de  réhabilitation,  de  bitumage  et de construction de bassins  de  rétention d’eau de  Todman, Adidogomé et Ségbé. Mme le Premier Ministre  était accompagné dans cette sortie des  ministres  Tchacondo Zouréhatou  épouse  Kassa Traoré  des  Travaux  publics,  Cina  Lawson  des  Postes,  de  l’Economie  numérique  et de la Transformation digitale, Affo Atcha Dédji  des Transports et  Mablé  Aziablé, en charge  de l’Energie  et des  Mines. A la fin de cette visite, la cheffe du gouvernement  a  constaté  avec  grande  satisfaction que les  travaux  sur  cet axe  routier  avancent.  

Mme le Premier Victoire Tomegah-Dogbé a compris l’adage selon lequel la route  du développement  passe par le développement de la route. Et conscient  de l’importance  des  infrastructures  de  transport dans  l’économie  nationale  et  partant  du développement du pays,  le  gouvernement  togolais, sous l’impulsion du chef de l’Etat  a  entrepris  depuis  quelques  années  de vastes  chantiers de  construction,  de  renforcement et de réhabilitation  des  routes  à  travers   tout le  territoire national. Au nombre  de  ces grands travaux  figurent  ceux  en  voie de réalisation sur l’axe  Lomé-Kpalimé longue de 120 km. Pour s’enquérir  de  l’état d’avancement  de  ces travaux, la cheffe du gouvernement,  accompagnée d’autres membres du gouvernement  impliqués dans  la  gestion  des  infrastructures, était  sur le terrain  pour constater de visu.

Lancé le 17 juillet 2020 pour un délai de réalisation de 36 mois, la construction de la route nationale N°5 Lomé-Kpalimé affiche déjà un taux d’exécution de 16% pour un délai consommé de 13%. Cette prouesse a été saluée à sa juste valeur par le premier ministre, Victoire Tomegah Dogbe, dont le gouvernement accorde une attention particulière à la mise en œuvre de ce projet routier de 120 Km. A travers une visite guidée par le Président-Directeur Général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, une importante délégation ministérielle a passé les travaux en revue.  Tout au long du parcours ; du centre-ville Todman (PK 00) la base vie 4 de Bagbé, il a pris le soin, avec l’assistance du directeur technique du projet, Arouna Mohamed, de donner les détails et les spécificités du projet.

Ainsi, de Todman à Lomé, le Premier ministre a mis le cap sur la base de l’entreprise EBOMAF attributaire du marché en passant par Adidogomè, Ségbé, Noépé, où elle a pu  toucher du doigt les  réalités  du terrain. En effet, sur le  terrain,  bulldozers,  Caterpillars  et  autres engins, ainsi que ceux qui les manient, notamment ingénieurs, ouvriers, manœuvres et autres  acteurs  y étaient  à  pied  d’œuvre. Une preuve  que les  choses  bougent  effectivement.

blank

Au niveau  du chantier Lomé-Kpalimé,  après  seulement  cinq mois de  démarrage  d’exécution  des travaux  sur le chantier, l’entreprise EBOMAF est à un taux  d’avancement  physique  de 14,75% pour  un délai  consommé  de 13,52%.

L’avancée impressionnante des travaux sur les premiers dix (10) kilomètres n’a pas laissé le Premier ministre indifférent. La capacité opérationnelle de l’entreprise adjudicataire suscite une fois encore de l’admiration.  «EBOMAF a mobilisé les moyens pour accélérer les travaux sur le projet. Ayant constaté de visu la capacité technique dont fait montre la société,  nous sommes convaincus que d’ici quelques semaines il y aura une partie de la voie sur les 10 premiers kilomètres qui sera libérée pour faciliter la libre circulation des populations », s’est réjouie, Victoire Dogbe, Premier ministre qui n’a pas manqué d’apprécier les capacités techniques  et matérielles  dont dispose  EBOMAF ainsi que  les efforts mis  en œuvre pour l’exécution  des  travaux. Elle  a encouragé  l’ entreprise  et les  acteurs  pour leurs  efforts  aux côtés  du gouvernement  et les  a exhortés  à  accélérer les travaux afin  que ceux-ci soient  livrés dans  des délais  raisonnables. Le Premier ministre togolais, artisan de la promotion de la fille, a félicité EBOMAF pour la valorisation des compétences féminines.   « Sur le chantier Lomé-Kpalimé, la société a recruté et formé des jeunes dames qui sont à des postes assez complexes. Nous invitons les entreprises de la place à faire de même pour qu’à compétence égale qu’on donne la chance aux jeunes filles de pouvoir se valoriser », a-t-elle indiqué. Cette réalité palpable sur le terrain repose sur la volonté du PDG Mahamadou Bonkoungou de permettre aux femmes de participer au  développement de l’Afrique.

blank

Tout en remerciant les autorités togolaises pour la confiance renouvelée à travers l’adjudication de ce projet si important dans le Plan National de Développement (PND) du Togo, Le PDG de EBOMAF, Mahammadou Bonkoungou a, une fois encore, sollicité la collaboration des structures publiques pour la bonne exécution des travaux. Il a  salué  cette  visite de terrain de  la cheffe  du gouvernement avant de  relever  certaines  difficultés qui retardent  les travaux. Au nombre de ces  contraintes, les  infrastructures  de  la  TDE, de Togocom, et des  concessionnaires  qu’il faut  par  endroits  déplacer,  entre  autres. Il  a cependant rassuré la Cheffe du gouvernement et sa délégation de la mise en œuvre du projet dans  les délais impartis. « Le déplacement des réseaux  ralentissent les travaux mais nous œuvrons avec nos partenaires comme la TdE, Togo Com, la CEET pour lever les obstacles.  Même en prenant en compte les aléas climatiques, nous comptons travailler avec et être dans les délais fixés pour l’exécution du projet», a-t-il indiqué. Aussi, a-t-il laissé entendre  que  sa  passion est  d’accompagner  les  pays africains  dans  la  réalisation de leurs  infrastructures  routières. «Les  BTP  sont  les voies  de  développement  pour les pays d’Afrique», a fait  remarquer  M. Bonkoungou.

blank

Le  Premier ministre  était  accompagnée  des  ministres  Tchacondo Zouréhatou  épouse  Kassa Traoré  des  Travaux  publics,  Cina  Lawson  des  Postes,  de  l’Economie  numérique  et de la Transformation digitale, Affo Atcha Dédji  des Transports et  Mablé  Aaziablé, en charge  de l’Energie  et des  Mines.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00