L’ambassadeur du Togo en France Calixte Batossie MADJOULBA en partenariat avec l’ONG ALOLE-ALOME fait don de kits scolaires à deux écoles de la préfecture d’Agou

0
861
Spread the love

Depuis le 02 novembre 2020 la rentrée a été effective au Togo et les élèves ont retrouvé le chemin des classes. Mettre l’école à proximité des enfants (élèves), donner une éducation de qualité, soulager les parents d’élèves, tels sont les objectifs qui ont poussé son Excellence l’ambassadeur du Togo en France, Mr Calixte Batossie MADJOULBA en partenariat avec l’ONG ALOLE-ALOME, à voler au secours des enfants-élèves vulnérables des EDIL (Ecoles d’Initiatives Locales) dans le canton de Kati dans la préfecture d’Agou. En effet, les élèves de l’EDIL de Lom-Nava et de Tolivedji, deux villages du canton de Kati, localité située à environ une vingtaine de kilomètres de la ville de Gadzepé, chef-lieu de la préfecture d’Agou, ont bénéficié d’un lot de kits scolaires, le jeudi 19 Novembre 2020.

Outre ces dons de kits scolaires,  l’ambassadeur du Togo en  France avait offert un local reconstruit équipé en tables bancs aux deux  écoles, suite à des intempéries naturelles (les feux de brousse) qui ont détruites l’EDIL de Lom-Nava qui était construite en paille auparavant. Que ce soit à l’EDIL Lom-Nava et Tovedji, les actions posées par le donateur et son équipe étaient les mêmes.

Cette action vise à mettre les apprenants et le corps enseignant dans de bonnes conditions d’études et de travail en vue de maximiser leur réussite. Il s’agit pour les donateurs de contribuer à assurer une éducation de qualité aux élèves. Ils entendent accompagner le gouvernement dans sa politique de promotion de l’éducation en vue de l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD).

Composés de bics, crayons, cahiers, trousseaux, ensemble géométriques et autres, le tout disposé dans un sac sur lequel on pouvait lire « Confiance – Solidarité – Paix, ALOLE-ALOME », bref des nécessaires pour qu’un élève soit au complet à l’école.

Selon Mr Ghislain MADJOULBA, représentant de la dite association,  » leur association est prête pour accompagner les deux  localités dans toutes leur activités  de développement, tout en leur rappelant leur participation citoyenne afin que la construction puisse être bénéfique à tous« .

Dans son intervention, Mr Grégoire MADJOULA, représentant l’ambassadeur du Togo en France, a invité les corps enseignant et les parents à mieux suivre les élèves pour qu’ils puissent utiliser à bon escient ce matériel pour un meilleur résultat à la fin de l’année. Plus qu’une distribution de kits scolaires, l’appel à la mise en place d’un champ scolaire à l’avenir, permettra au comité des parents d’élèves de pouvoir mieux payer les enseignants volontaires de ces écoles, a-t-il souligné.

Pour sa part, ANIKA Mensa, Directeur de l’EEP Kati/A, a apprécié à sa juste valeur ces outils de travail, qui selon lui permettront à ces élèves d’être réguliers en classe, à bien suivre et bien noter les cours dans les cahiers. Il a salué cette action qui prône l’éducation de la jeunesse, « relève de demain »

Les heureux bénéficiaires tout en joie ont témoigné leur reconnaissance au généreux donateur et ont promis d’en faire bon usage. « Nous sommes reconnaissants pour ce geste si noble à notre égard et nous nous engageons à en faire bon usage des kits reçus, à cultiver l’excellence à l’école. Notre doléance, la plus importante est celle de nos enseignants » a souligné  Nathalie Dédé AJAVON, l’élève en classe de cm2 à l’EDIL LOMNAVA, porte-parole des élèves.

À l’instar de l’EDIL Lomnava et Tolivedji, d’autres nouveaux projets verront le jour dans d’autres écoles dans le canton de Kati, pour que demain, de ces écoles sortent des citoyens aptes à mettre leur pierre à la bâtisse du développement de l’édifice togolaise, telles sont les visions de l’ONG ALOLE-ALOME.

C’est à travers des chants et danses que les parents et les élèves bénéficiaires ont exprimé leur joie à l’endroit du bienfaiteur. Notons que ces écoles, comme leurs noms l’indiquent sont une initiative de la vaillante population des dites localités. Elles sont découvertes grâce à l’effort du président du CVD de Kati, Mr Valentin Kossi ANANI, qui ne cesse jamais d’attirer l’attention de Mr l’ambassadeur sur les réalités de ces deux écoles et surtout de leur milieu.

                                                                                                          Boris BEDJRA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici