Louanges et adoration au Seigneur/ la 3eme édition du Carrefour International du Gospel de Lomé (CarinGoL) lancé

0
580
Spread the love

La 3eme édition du Carrefour International du Gospel de Lomé (CarinGoL) vient d’être lancée ce vendredi 27 novembre 2020 à Lomé. Durant trois jours, les fidèles du Christ faisant partis du Carrefour International du Gospel de Lomé ont loué et célébré le nom du seigneur tout puissant. C’est à travers les chants et danse, les visites des orphelinats et des actions de grâce que cet avènement de grande ampleur s’est déroulé.

En effet CarInGOL est un mouvement spirituel de la Génération de ceux qui aiment Dieu et qui sont prêt à sacrifier leur vie, leur finance, leur talent perpétuellement pour la louange et l’adoration en esprit en l’honneur du Seigneur. Ainsi CarINGOL n’est pas selon le pasteur Senam Kossi ZAFOE,  un terrain de compétition ou de démonstration de talents dans la musique mais plutôt un grand moment où l’opportunité est offerte aux fidèles chrétiens par le Seigneur de le louer avec le Peuple de Dieu en masse tout en oubliant qui ils sont, c’est un moment de la Louange de David en esprit et en vérité.  « C’est un moment de louanges de masse dans lequel beaucoup de gens comme les chantres, les caméramans, les photographes, les agents de prière et tous ceux qui sont attirés par l’œuvre de Dieu, l’Évangile passent un moment de louanges à la gloire de notre seigneur Jésus- Christ », a-t-il indiqué.

Pour lui, cet avènement est un moment de combat spirituel en employant l’arme dénommée la Louange et le secret qui se cache dernière une telle louange  est : « Dieu désire des sacrifices de louange et il agit puissamment au milieu de la Louange de son Peuple ».  Il précise également qu’ils sont ici, pour former une Génération CARINGOL, susciter des chantres CARINGOL, former un noyau puissant qui changera le pays et le monde par l’instrument de la Louange.

Il est a noté que cette 3eme édition s’est tenue dans une situation un peu particulière due à la pandémie au coronavirus. Les déplacements étant limités l’événement de cette année s’est déroulé via les réseaux sociaux pour permettre à ceux de l’extérieur d’être aux rendez-vous.

Les chantres comme Patrick N’ganga de la Côte d’Ivoire, Chersty de l’Angleterre, Alain Giresse et Éden Israël du Burkina Faso, Lynthia du Congo et Arielle Barthel de la France avaient pris part à cet avènement grâce aux réseaux sociaux et ont chanté et loué l’Éternel.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici