Ogou1/ Bonne pratique de production, d’hygiène et de sécurité alimentaire ISO 22000/HACCP, les acteurs PRODAK, sont à l’école à Atakpamé

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le projet de durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’anacarde et du karité (PRODAK), a été formulé dans une approche participative et inclusive. L’amélioration des performances techniques et managériales des organisations professionnelles agricoles constitue une priorité dans la réalisation des objectifs d’une croissance inclusive à travers l’axe 2 du PND. Un appui conseil permanent s’impose et une formation des principaux acteurs des filières ciblées s’avèrent plus que nécessaires. En vue d’améliorer les pratiques actuelles, en vue de rehausser la compétitivité des produits ciblées, transformés et mis sur  les marchés, le ministère du commerce de l’industrie et de la consommation locale a organisé avec l’appui financier du Centre Intégral Renforcé (CIR)  du 26 au 27 novembre 2020 un atelier de sensibilisation et de formation des capacités des acteurs des filières anacarde, karité et soja sur les bonnes pratiques de production, d’hygiène et de sécurité alimentaire ISO 22000/HACCP à Atakpamé.

L’objectif de cet atelier était de sensibiliser et de former les acteurs de ces filières sur les bonnes pratiques de production, d’hygiène et de sécurité sanitaire selon la norme ISO 22000/HACCP, pour plus de compétitivité et une amélioration de leurs chiffres d’affaires.

Pour le préfet de l’Ogou, Edoh Akakpo,  cet atelier était d’une grande importance pour nous tous car il va permettre aux acteurs de la filière karité, anacarde et soja d’être d’avantage compétitif et d’améliorer aussi leurs chiffres d’affaires, et jouer leur partition dans la recherche de l’équilibre de la balance commerciale de notre pays.

Ouvrant les travaux de formation, le représentant du ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Mr TCHEPAN Tékentou, Chef Projet PRODAK, notifie que l’anacarde, la karité et le soja constituant des filières à fort potentiel de croissance et d’exportation, les acteurs de la transformation au sein de ces filières doivent donc s’ajuster aux modifications des règlements commerciales en termes de normes de qualité sur les différents marchés pour satisfaire les exigences de plus en plus accrues des consommateurs. L’amélioration des capacités techniques des organisations professionnelles agricoles constitue une priorité dans la réalisation des objectifs d’une croissance inclusive, à travers l’axe 2 du PND qui vise à développer des pôles de transformation agricole manufacturiers et d’industries extractives. Nous devons faire émerger un véritable tissu industriel dynamique au service du développement économique au Togo. Il a souhaité plein succès aux travaux de l’atelier de sensibilisation et de formation des acteurs des filières anacarde, karité et soja des régions économiques du Togo sur le thème : « Bonnes pratiques de production, d’hygiène et de sécurité alimentaire ISO 22000/HACCP»

Notons que durant ses deux jours de travaux, plusieurs sous-thèmes seront développés à savoir : Aperçu de la norme ISO 22000/HACCP; éthique, norme, qualité et bonnes pratiques de transformation; gestion des emballages et étiquetage des produits; techniques modernes de conditionnement et de stockage.

Marcel Akakpo

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00