ProDeGoL/GIZ/Atelier-bilan des actions des Coordonnateurs des BDC et planification des activités pour l’année 2021

0
666
Spread the love

Un atelier national regroupe les Coordonnateurs et Coordinatrices des Bureaux Du Citoyen, des élus locaux, des Chargés de Communication et autres techniciens de Six communes à savoir Kozah1, Kloto 1, Tchaoudjo 1, Zio1, Ogou1 et Tône 1 à l’hôtel Isis d’Atakpamé, du 02 au 04 décembre 2020.

L’objectif visé par ces deux jours de travaux, est de permettre aux participants de faire un bilan du fonctionnement 2020, de partager les bonnes pratiques développées dans la mise en œuvre des activités, d’harmoniser les approches d’intervention et de planifier les actions des différentes communes pour l’année 2021. C’est également l’occasion de consolider les capacités des participants à l’utilisation des outils digitaux pour l’animation des réunions ou des cadres de concertation virtuels, afin d’assurer le fonctionnement efficace des BDC même pendant ce temps de crise sanitaire dû à la pandémie au COVID-19. « La participation citoyenne est un rouage essentiel pour permettre à la commune d’apporter des services essentiels à la population car les citoyennes et citoyens ont obligation à s’impliquer dans la conduite des affaires locales pour permettre une meilleure gouvernance tout en renforçant les actions entreprises par la commune », d’après Bertrand COUSIN, Coordonnateur Thématique Participation Citoyenne à la GIZ.

Le coordonnateur d’un BDC, qui est la porte d’entrée pour informer les citoyens d’une commune au sujet des différents services et ressources qui lui sont offerts, est un interlocuteur privilégié des citoyens d’une part et des autorités locales d’autre part, car il joue le rôle de récepteur, centralisateur et transmetteur des doléances citoyennes auprès des autorités locales, a-t-il souligné.

Il urge alors que les BDC puissent trouver leur place dans le nouveau fonctionnement des communes avec les nouvelles équipes élues, d’agrandir leur territoire avec plus de citoyens (plus de responsabilités). Les BDC, à la fin des travaux de l’atelier national, disposeront chacun d’un plan d’action opérationnel de 2021 avec des recommandations concrètes et un plan de suivi de la mise en œuvre des recommandations,-t-il conclu.

Il est à noter que le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale, finira en 2021. Alors il est de bonne office que les mairies et les BDC puissent se trouver d’autres moyens de financement pour assurer la pérennité et faire grandir cet Outil, dixit le coordonnateur Thématique Participation Citoyenne à la GIZ.

Mis en œuvre par la GIZ (Coopération technique allemande) et cofinancé par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement, le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL) accorde à la participation citoyenne, une importance capitale pour améliorer la qualité de la gouvernance locale. Il soutient le processus de la décentralisation au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici