Togo : Couvre-feu décrété par le gouvernement pendant les fêtes de fin d’année/Des mesures restrictives pour protéger les populations des risques élevés de contamination à la pandémie à coronavirus

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le gouvernement togolais soucieux de la santé de sa population a décidé d’instaurer un couvre-feu nocturne avec interdiction des grands rassemblements pendant cette période de fête de fin d’année.  Une mesure idoine pour briser la chaîne de contamination et protéger celle-ci  de la pandémie à coronavirus.

Face à la pandémie à la Covid-19, le gouvernement togolais a adopté le 18 décembre 2020 de nouvelles mesures restrictives. Des mesures prises pour limiter les risques de propagation du virus au Togo en cette période de fêtes de fin d’année. La recrudescence des cas dans le monde et en Afrique de l’Ouest est l’une des raisons qui explique ces dernières mesures.

Ainsi, après avis du Conseil scientifique et suite aux concertations avec les différents acteurs (leaders religieux, élus locaux, préfets, patronat, syndicats des tenanciers de bars et restaurants, etc.) des nouvelles mesures ont été prises. Elles consistent à l’instauration d’un couvre-feu dans le Grand Lomé du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021 de 22h à 5h. Pour les dates du 24 et 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, l’horaire est de 23 heures à 05 heures.

Parmi ces mesures restrictives, on note, l’interdiction formellement de consommer sur place dans tous les bars sur toute l’étendue du territoire national, y compris les bars traditionnels, du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021. Les night-clubs et les dancings restent strictement fermés. Dans le même ordre, les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits sur toute l’étendue du territoire national. Les évènements culturels et commerciaux notamment les spectacles, les campagnes publicitaires, etc. et des célébrations de mariage, de baptême, etc., sont interdits du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Le gouvernement interdit aussi la célébration de culte sauf un jour par semaine (vendredi pour les musulmans et dimanche pour les chrétiens) sur toute l’étendue du territoire du 20 décembre au 03 janvier. Néanmoins, des célébrations peuvent se faire dans les lieux de cultes précédemment autorisés à ouvrir les 24, 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021 dans le strict respect des mesures barrières et des horaires du couvre-feu. Le gouvernement interdit également les pèlerinages et les camps de prières.

Dans la zone du Grand Lomé, du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021, de 22 heures à 05 heures ; les 24 et 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, de 23 heures  à 05 heures ; pour le reste du territoire national, les 24 25 et 31 décembre 2020, et le 1er janvier 2021, de 23 heures à 05 heures.

A l’intérieur du pays, le couvre-feu est prévu les 24, 25 et 31 décembre 2020, et le 1er janvier 2021, de 23 heures à 5h.

Ces mesures restrictives s’expliquent dans une certaine mesure par la recrudescence des cas ces derniers temps dans le monde et en Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement exhorte la population à continuer par respecter les mesures individuelles et collectives de protection notamment, se laver régulièrement les mains, se recourir au gel hydro alcoolique, observer la distanciation sociale d’au moins un mètre et éviter les accolades.

Notons qu’à la date du 27 décembre 2020, le Togo compte 3555 cas confirmés, 226 cas actifs, 3261 cas guéris et malheureusement 68 décès.

afriquemedia.info est membre d’OPPEL(Organisation Professionnelle de la Presse en Ligne)

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00