Wawa 1 : Désenclavement du village de Ouwlioubè et construction d’un forage d’eau potable à la population/Des actions salutaires du Maire Assamoah Yao Ogah

0
641
Spread the love

Le village Ouwlioubè, dans le canton de Kessibo, à  9km à l’ouest de Badou et à1km du Ghana, surnommé ironiquement sixième continent par sa population à cause de l’accessibilité très difficile. La population de Ouvlioubè est restée depuis longtemps enclavée sans accès à  aucune source d’eau potable, ni un centre de santé. Pour  se procurer d’eau potable, la population est obligée de parcourir 2km (aller-retour), hors des frontières togolaises pour aller chercher de l’eau avec des bidons de de 25 litres pour un montant de 200frs CFA au Ghana, pays voisin.

Ceux qui n’ont pas les moyens se rabattent sur la source d’eau non potable la plus proche du village qui pour javelliser  l’eau puisée, qui pour la décanter.

Grâce à la décentralisation, la population dudit village trouve un ouf de soulagement.  Le conseil municipal de la commune wawa1, avec à sa tête le maire Assamoah Ogah,  après le projet de réhabilitation d’un bâtiment scolaire de trois classes dans le village de Tadikom à 7km de l’ouest de Badou, chef-lieu de la commune, a décidé de venir en aide aux populations du village de Ouwlioubè en leur offrant, un forage. L’accès étant difficile, le maire a dû mobiliser de Fonds auprès des exploitants et commerçants de bois, les villageois et les bonnes volontés pour faire venir un grader (Caterpillar) qui a essayé de faire le profilage de  la piste. Ce qui a permis aux véhicules  d’envoyer du sable et du ciment dans le village pour la suite de la réalisation de cet ouvrage, un joyau inestimable aux yeux des habitants.

Pour le Maire ASSAMOAH Ogah, cette initiative permet l’accès à une eau de qualité et en quantité satisfaisante pour la communauté, et surtout à améliorer l’état sanitaire des populations grâce à l’eau potable et à l’hygiène autour du point d’eau.

Notons qu’après la réalisation du projet de forage, le conseil municipal procédera dans les semaines à venir à la réhabilitation d’un autre bâtiment scolaire de trois classes dans le village de Kpètè-Aboré dans le canton de Kpètè-Bèna situé à 30 km au sud-ouest de Badou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici