Plateaux : La CNLPAL sensibilise les élèves de la région des plateaux sur la violence armée en milieu scolaire

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Une délégation de la Commission Nationale de lutte contre la Prolifération et la Circulation illicite des Armes Légères et de petit calibre (CNLPAL), conduite par le vice-président Inoussa BOURAÏMA, a sensibilisé, du 25 au 29 janvier 2021  les élèves, le corps enseignant, le personnel technique et administratif et les membres de l’association des parents d’élèves du lycée d’Elavagnon, d’Anie, de Badou d’Agbonou, d’Atakpamé sur la culture des vertus de la non-violence.

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre du projet « Sensibilisation en milieu scolaire, entend de manière générale cultiver les vertus de la non violence ». Ce projet est mis en œuvre grâce au partenariat avec le ministère des Enseignements primaires, secondaire, technique et de l’artisanat, le ministère de la santé et celui de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, les préfets et avec la collaboration des responsables d’établissements scolaires.

blank

L’objectif est d’amener les élèves, enseignants et parents d’élèves à cultiver les vertus de la non-violence. Il s’agit de rappeler également de rappeler les formes de violences existantes en milieu scolaire, conscientiser la jeunesse scolaire sur les dangers liés à la violence armée, et toutes ces autres formes afin de préparer cette dernière à être des ambassadeurs de paix et de développement durable du Togo de demain.

Les participants ont été sensibilisés sur les dangers liés au non-respect des mesures barrières à la pandémie de COVID-19.

blank

La délégation a profité de cette occasion pour installer un club de paix et de sécurité dans chaque établissement visité et faire un don de matériel de protection contre la  COVID-19 (bavettes, gel hydroalcoolique et dispositifs de lave-main) afin de lutter efficacement contre le coronavirus. Cette tournée de sensibilisation dans les établissements scolaires ciblés dans la région des plateaux a pris fin au lycée d’Atakpamé ce 29 janvier 2021.

Le préfet de l’ogou Edoh Akakpo a remercié la CNLPAL pour ses multiples actions en faveur de la lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic des armes légères, et la promotion des valeurs de paix en milieu scolaire. Il a invité les acteurs ciblés (élèves, enseignants, personnel technique et les associations des parents d’élèves à la culture de la cohésion sociale et de la paix au sein des établissements.

blank

Pour le vice-président de la CNLPAL, Inoussa Bouraïma, l’école offre aux enfants, la possibilité de se familiariser avec les valeurs de solidarité, de tolérance, de paix, de sécurité et de respect et de l’intérioriser ; elle constitue un moyen important de promouvoir la non-violence, d’aplanir les tensions et de régler les différends par la médiation. Selon le Vice-président, il est important que la lutte contre les violences dans les établissements scolaires soit une mobilisation et une synergie d’action permanente de la part de tous les acteurs, en particulier le corps enseignant, le personnel technique et administratif, les élèves, les associations des parents d’élèves.

                                                                                             Marcel Akakpo

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00