Togo: le maire Joseph Gomado part en guerre contre l’insécurité dans sa commune

0
474
Spread the love

Une rencontre de réflexion et d’échange sur l’insécurité dans la commune Golfe 1 à l’endroit de plusieurs acteurs s’est tenue ce vendredi 30 janvier 2020 à Lomé. Organisé par la mairie du Golfe 1, cette rencontre vise à échanger sur les voies et moyens pour éradiquer les actes de violence et de criminalité qui sévissent sur les citoyens.

En effet, ces derniers temps, l’on assiste  à un regain d’actes de violence et de criminalité dans cette commune. Les femmes commerçantes qui vaquent à leurs occupations très tôt le matin sont souvent victimes d’agression et spoliées de leurs bien et argent.

Il s’agit donc pour les responsables de la commune, d’identifier au cours de cette rencontre, les zones à risque où les actes de criminalité sont souvent posés, identifier les catégories de cibles potentielles qui sont souvent victimes de ces actes, explorer les pistes des acteurs probables de ces crimes, identifier et analyser les pistes de solutions idoines pouvant permettre d’éradiquer ces événements malheureux dans la commune

Selon le maire de la commune Golfe 1, Joseph Koamy Gomado, le développement ne peut pas se faire dans la violence ni dans le désordre. « Je crois que pour résoudre ce problème, on ne peut pas seulement laisser les forces de l’ordre et de sécurité s’occuper de la paix dans notre zone, il faut que les civils aussi concourent à ce travail. La sécurité n’est pas seulement l’affaire des forces de l’ordre », a t- il souligné.

Pour lui, une commune quelle que soit sa taille, le socle fondamental est la paix et la sécurité. Il précise également que, ces derniers temps au niveau de la commune Golfe , ils ont remarqué que l’insécurité fait une fois encore légion avec les crimes entraînant mort d’hommes et des violences sur les femmes. Donc la sécurité de la commune constitue un besoin fondamental de tous les citoyens.

Les conclusions de cette rencontre selon le maire Joseph Koamy Gomado, seront transmises au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici