Commande publique/Le personnel de la SAFER renforce leur capacité sur les procédures de passation des marchés publics

0
440
Spread the love

Du 1er au 05 février 2020, les acteurs en charge de la commande publique de la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) ont été formés sur les procédures d’attribution et de commande des marchés publics. La formation a porté sur l’environnement juridique, l’évaluation et la définition du besoin, l’élaboration du cahier de charge et bien d’autres thématiques, entrant dans le cadre de l’attribution du marché public.

La Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier (SAFER) a organisé du 1er au 5 février 2021, un atelier de renforcement de capacités à l’intention de son personnel en charge de la commande publique. Une manière pour celle-ci  de leur donner les outils nécessaires afin de répondre aux exigences et aux dispositions de la règlementation en vigueur en matière de marchés publics au Togo. La personne responsable des marchés publics, la commission de passation, la commission de contrôle des marchés publics et la Cellule d’appui à la PRMP, sont les acteurs concernés par cette formation.

Pour les premiers responsables de la SAFER, il est du devoir des structures du genre d’actualiser les expériences et les compétences en la matière afin de parvenir à un déroulement des procédures plus rentable et plus efficace dans la passation des marchés publics.

A terme, cette mission de renforcement de capacités devra permettre à chaque acteur de la commande publique de la SAFER de pouvoir accomplir ses attributions conformément aux règles en vigueur et aux bonnes pratiques. Pour ce faire, il doit s’approprier l’environnement des marchés publics, en l’occurrence le cadre juridique et institutionnel ainsi que les principes directeurs qui gouvernent la commande publique. « Les performances que nous attendons de tous les agents nous ont donc amenés à les  outiller sur l’environnement juridique, l’évaluation et la définition du besoin, l’élaboration du cahier de charge, l’évaluation et l’attribution du marché et l’archivage. La maîtrise entière et méthodique de ce schéma contribuera à attribuer les marchés aux bonnes personnes morales. Ce qui favorise une bonne exécution pour que la SAFER ait le retour de son investissement», a précisé M. Pékpéssi Mêhêza Abalo, Personne responsable des marchés publics à la SAFER.

Pendant cinq jours donc,  les acteurs ont été outillés sur les démarches à adopter pour satisfaire le besoin ou acquérir le bien dont a besoin la société. Et ici, les procédures diffèrent en fonction des besoins, que ce soient les travaux, fournitures, prestations intellectuelles ou services.

Pour rappel, la Société Autonome de Financement de l’Entretien Routier est un établissement public doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière et administrative. Elle est créée par décret n° 2012-013/PR du 26 mars 2012 et placée sous la tutelle technique du ministère en charge des infrastructures routières et la tutelle financière du ministère en charge des finances. La SAFER a pour mission de mobiliser les ressources en vue d’assurer le financement de l’entretien courant et périodique du réseau routier national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici