Amou3 : Soutien à l’éducation/Les cadres natifs de Sevia résidant à Lomé font don de 220 livres au CEG de la localité

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

L’éducation au Togo, est une affaire de tous. C’est dans cette logique que des institutions publiques et privées du pays s’impliquent davantage pour apporter leur soutien aux établissements scolaires afin d’assurer une éducation de qualité, qui elle-même passe par une documentation bien fournie. Ceci pour permettre aux apprenants tout comme leurs enseignants d’approfondir leurs connaissances livresques. Les cadres natifs de Sevia résidant à Lomé l’ont bien compris. Ceux-ci ont fait don de 220 livres au CEG de la localité le lundi 15 février 2021 pour renforcer la bibliothèque.

C’est dans l’optique d’accompagner le monde éducatif de leur localité à mieux s’outiller et donner le meilleur aux apprenants qui sont leurs fils et filles que les cadres natifs du village de Sevia dans la commune Amou3 résidant à Lomé, ont pensé que la relève de demain ne peut se faire que par une éducation de qualité, et ont apporté un lot de documents didactiques au CEG dudit village, le lundi 15 février 2021, afin de permettre à la bibliothèque de l’établissement scolaire d’être opérationnelle. Au total 220 livres de mathématiques, de sciences physiques, de français et d’anglais pour tous les élèves de 6ème en 3éme ont été offert à la bibliothèque de cet établissement scolaire. Le don a été remis au  chef de l’établissement et aux élèves en présence de l’honorable Gnatcho Komla, député à l’Assemblée nationale, du chef canton de Gamé, des parents d’élèves.

blank

Cette remise a été l’occasion pour l’honorable Gnatcho Komla de sensibiliser les élèves enseignants et parents d’élèves sur la culture de la paix  et de la non-violence en milieu scolaire, la sécurité et de la cohésion entre les filles et fils de la localité, à la promotion de l’excellence dans la commune Amou3 et surtout le respect des mesures barrières  dans la lutte contre la propagation du COVID-19 édictées par le gouvernement.

Le directeur du CEG, M. Agbessi Kodjo Allate, a  au nom de ses collègues enseignants et au nom des apprenants, témoigné sa profonde gratitude aux cadres donateurs. Pour lui, ce don de livres aux apprenants témoignage de l’attachement des cadres de Sevia à l’éducation de qualité de leurs cadets. Très ému par ce geste incommensurable, il a promis de faire bon usage et mettre à disposition des apprenants pour la pratique des exercices afin d’assurer une brillante réussite de ses élèves à la fin de cette année académique 2020-2021 et dans les années avenir.

blank

Pour le président des cadres natifs de Sevia résidant à Lomé, Mr. Amede Komlan, l’expérience et le savoir acquis par l’élève le rendent plus apte à puiser dans des livres, les notions nécessaires à sa formation, à condition qu’il soit assisté par son enseignant. Ce lot de livres  vient une fois encore à point nommé dans la mesure où cela  vient renforcer la politique éducative de qualité prôné par le chef de l’État son Excellence Monsieur Faure GNASSINGBÉ et  promouvoir la culture de l’excellence des apprenants. Il a remercié   l’honorable Gnatcho Komla pour sa promptitude aux côtés de la population de base surtout le monde scolaire.

blank

En prélude à  la remise des livres, tous les cadres à savoir  l’honorable Gnatcho Komla, le Maire Amou 3 M. Essiomle, le président des cadres natifs de Sevia, M. Amede Komlan,  les chefs cantons de Gamé et d’Otadi ainsi que les chefs de village se sont retrouvés le dimanche 14 février 2021 à Sevia pour une messe catholique, symbole d’une journée de retrouvailles et de fraternité entre les filles et fils de ladite localité et signe de consolidation des militants de base du grand parti UNIR dans le canton. À la fin l’honorable Gnatcho Komla et les cadres ont rencontré les leaders d’opinion, le bureau local du parti Unir pour leur présenter les vœux de nouvel an, les remercier des résultats obtenus lors des élections présidentielles de 2020. Une occasion aussi pour les sensibiliser sur la culture de la paix et la cohésion sociale gage de tout développement et surtout sur le respect scrupuleux des mesures barrières éditées par le gouvernement.

Marcel akakpo

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00