ANADEB Plateaux : ANADEB élabore une stratégie de collaboration avec les maires de la région des plateaux à Atakpame

0
231
Spread the love

L’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) est en atelier régional d’élaboration de la collaboration entre cette structure  et les mairies de la région des plateaux ce mardi 23 février 2021 à Atakpame après celui de la région maritime le lundi 22 février 2021.

L’atelier vise à échanger et à élaborer de façon participative, la stratégie de collaboration autour des acteurs du secteur de développement à la base sans préjudice pour les actions d’intérêt local et pour les orientations nationales en matière de développement à la base.

Les travaux ont été ouverts par le préfet de l’Ogou, Edoh Akakpo, en présence de la directrice générale D’ANADEB, du représentant du ministère de la décentralisation territoriale et des collectivités locales, des préfets de la région des plateaux, des trente-deux (32) maires de la région, le consultant chargé de l’élaboration de la stratégie nationale, des responsables et représentants de la société civile.

Le développement à la base est un ensemble de petites actions intégrées et cohérentes visant à améliorer les conditions de vie et de revenus des populations d’une communauté à la base.

Pour Docteur ALAO Barandao Jacinthe, Directeur des opérations, cet atelier permet de s’asseoir pour voir comment travailler ensemble avec les mairies, construire des axes clairs de collaboration autour desquels tout le monde peut intervenir librement afin d’éviter des conflits, des concurrences déloyales.

L’ANADEB, veut une collaboration et une participation des Maires, une ouverture et une franchise dans la collaboration. « Lorsqu’on est ensemble, nous puissions aller plus fort, ensemble nous puissions aller vers les partenaires techniques et financiers pour avoir plus de confiance », fait savoir  Docteur Alao Barandao.

L’opportunité offerte par ANADEB à travers ces ateliers, est de mettre les communes au cœur du pilotage des actions de développement à la base. Dans ce positionnement, les mairies, plutôt que les CDQ et CVD autrefois seront les interlocuteurs de l’ANADEB et veilleront au déploiement des initiatives suivant l’approche du développement conduits par les communautés (DCC).

«Notre souhait est que les communautés elles-mêmes se voient au centre de leurs développement», a souligné Mme Mazalo Katanga, directrice générale de l’ANADEB à la fin des travaux. Pour rappel, Atakpamé marque la deuxième étape de l’atelier régional après l’état de Tsevié.

 

 

Marcel Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici