Amou 3 : Culture de la paix/ les cadres du canton d’Okpahoué ont assisté à la messe catholique dans cette localité

0
422
Spread the love

« L’ensemble des valeurs, des attitudes, des traditions, des comportements et des modes de vie fondés sur le respect de la vie, le rejet de la violence et la promotion et la pratique de la non-violence par l’éducation et le dialogue » tels sont les objectifs visés par les cadres du canton d’Okpahoué à travers une célébration eucharistique.

Autour de l’honorable Gnatcho Komla, député à l’Assemblée nationale, le Maire Amou 3 Yao Essiomle, le conseiller municipal de la commune Amou3 Komlan Ameto, M. Amede Komlan, du chef canton et des chefs des villages qui constituent le canton, les populations se sont tous retrouvés à Okpahoué, ce dimanche 28 février 2021  pour une messe catholique, symbole d’une journée de fraternité, d’union et de la culture de la Paix entre les filles et fils de ladite localité et signe de consolidation des militants de base du grand parti UNIR dans le canton d’Okpahoué.

À la fin du culte,  l’honorable Gnatcho Komla et les cadres ont rencontré les leaders d’opinion, le bureau local du parti Unir pour leur présenter les vœux de nouvel an, les remercier des résultats obtenus lors des dernières élections présidentielles de 2020.

Le Maire Essiomle Yao a sensibilisé les populations sur la culture de la paix, la lutte contre la violence, l’extrémisme et la cohésion sociale, gage de tout développement et surtout sur le respect scrupuleux des mesures barrières éditées par le gouvernement dans la lutte contre la propagation de la pandémie au  COVID-19.

Le conseiller Ameto Komlan a, au nom des cadres du canton d’Okpahoué, saisi l’opportunité pour expliquer à la population le bien fondé de la décentralisation et la partition à jouer par chaque concitoyen épris d’un développement durable pour un développement intégral et inclusif de la commune Amou3. Il les a également invités au respect des mesures barrières contre la COVID-19 éditées par le gouvernement.

L’honorable Gnatcho, le Maire et les cadres ont saisi l’occasion pour visiter le CEG d’Okpahoué en réfection. Ils ont remercié le Chef de l’Etat et exhorté les ouvriers à plus d’ardeur pour un achèvement rapide des travaux.

Marcel K. Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici