Journée internationale de la femme : Deux conférences débats ont marqué l’évènement à l’OTR

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

La journée internationale de la femme est célébrée partout dans le monde. A L’Office togolais des recettes (OTR), l’édition 2021 de la journée du 08 mars, réservée aux droits de la femme a été en marge des festivités, maquée par deux conférence-débats.

La journée internationale des droits de la femme a l’OTR a et été marquée par deux (02) conférences débats virtuelles sur les thèmes « la vision du leadership féminin au Togo » et « comment mettre en évidence son leadership ».

blank

C’est autour de ces deux thèmes que les débats ont tourné. Objectif, mettre l’accent sur le leadership féminin. La rencontre a vu la présence d’ immanentes femmes notamment, la médiatrice de la République Awa-Nane Daboya  et Mme Kassah-Traoré, ministre des Infrastructures et des travaux publics, ainsi que d’autres figures féminines du pays.

blank

Ces présences ont eu le mérite de rehausser l’éclat des conférence-débats et de cette journée du 08 mars à l’OTR. Plusieurs activités ont marqué cette édition notamment outre les conférences-débats, on note l’établissement des documents d’identité aux enfants démunis ainsi que le lancement officiel de l’association des femmes de l’Otr.

blank

Cette année, plusieurs activités ont meublé la célébration de cette journée. Outre le lancement de l’opération « un élève, une identité » qui a été une campagne d’établissement gratuit de documents d’identité (actes de naissance & certificat de nationalité) aux enfants nécessiteux, les femmes de l’OTR ont également procédé à la mise en place de l’Association des Femmes de l’Office. Cette association est présentée comme un creuset des femmes de l’Office pour un leadership d’impact dans la société en général et à l’OTR en particulier.

blank

Rappelons que contrairement aux autres années, cette année, l’Otr à travers ses femmes, a donné un cachet particulier à la célébration de la journée internationale de la femme. Une preuve que les premiers responsable de l’OTR au-devant desquels, le Commissaire Général, Philippe Kokou Tchodiè, veulent mettre la femme au centre de leurs actions.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00