Atakpamé : Les préfets, les maires et les comptables de la région des plateaux-est ont été sensibilisés sur le rôle des contrôleurs financiers

0
115
Spread the love

Une délégation dirigée par Mr Paniah Kofi Agbenoxevi, directeur national du contrôle financier (DNCF), qui avait à ses côtés Mrs Sallah Soeke et Atekessim Abitom de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique  a sensibilisé ce 22 mars 2021 à Atakpamé, chef-lieu de la région des Plateaux, les préfets et maires de la région des plateaux-est. La séance a pris en compte également le directeur du CHR ainsi que les comptables.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la déconcentration de l’ordonnancement, et suite au basculement du budget de moyens en budget programme. L’objectif de la mission d’information est de clarifier à chacun de ces acteurs, leur rôle et responsabilité et de les rassurer de la disponibilité du contrôleur financier afin de les accompagner dans cette nouvelle mission.

Selon Paniah  Kofi Agbenoxevi directeur national du contrôle financier (DNCF), chef de la délégation, depuis 2014 la loi organique relative aux finances publiques parle des acteurs de l’exécution du budget public qu’il doit avoir des contrôleurs financiers auprès des ordonnateurs en son article 69. Les contrôleurs financiers nommés à cette fin constituent l’œil du ministre auprès de ces ordonnateurs. Ils doivent mettre l’accent sur l’aspect conseil afin d’accompagner les ordonnateurs à assurer cette fonction dont ils sont à leur première expérience et ainsi améliorer le taux d’exécution des dépenses souhaitées par le gouvernement. Ils veillent à ce que le franc du contribuable soit utilisé à bon escient et conformément à l’orthodoxie des finances publiques. A partir de 2021, les contrôleurs financiers sont déployés auprès des ordonnateurs, des postes de contrôleurs financiers ont été créés dans les régions. Aujourd’hui nous sommes à la 4ème  étape dans les plateaux-est pour montrer le rôle des contrôleurs financiers qui est à priori, éclairer les uns et les autres par rapport à ce que sait que le contrôle à priori ce que les acteurs doivent faire pour qu’il n’y ai pas de difficulté entre les contrôleurs financiers qui sont là pour donner leur visa sur l’engagement, la liquidité et le mandatement de la dépense qui constitue la phase administrative de la défense de l’ordonnateur.

«Puisque le contrôleur financier étant un acteur nouveau que les gens ne connaissent pas surtout au niveau des collectivités territoriales, c’est dans ce sens que le ministre en charge de l’Economie et des Finances a pris la peine d’organiser cette tournée de sensibilisation dans toutes les régions du Togo afin d’outiller les acteurs sur le rôle du contrôleur financier et leur collaboration», a souligner le directeur national du contrôle financier. Les différents acteurs de la gestion des collectivités territoriales doivent obligatoirement soumettre leurs dossiers d’exécution des dépenses ainsi que les titres de recettes au visa préalable du contrôleur financier de leur ressort territorial.

Marcel K. Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici