Plateaux-Est : À Atakpamé, les acteurs de l’élevage à l’école pour une promotion de l’élevage au Togo

0
39
Spread the love

Afin de relever les défis et faire sortir notre pays de sa dépendance de l’extérieur en produits carnés et améliorer la balance commerciale, conformément aux objectifs de la feuille de route 2025 du gouvernement, le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural se propose de réaliser les états généraux du secteur de l’élevage à travers les ateliers régionaux pour la promotion de l’élevage au Togo. Après l’atelier national de lancement des ateliers régionaux qui s’était ténu le 13 Mars 2021 dernier à Kara au palais de congrès, c’est le tour d’Atakpamé d’accueillir, ce 30 Mars 2021, l’atelier régional de la région des Plateaux- Est pour la promotion de l’élevage dans les Plateaux. L’objectif de cet atelier est de faire le diagnostic des problèmes et de proposer des mesures idoines devant promouvoir durablement l’élevage dans la région des Plateaux-Est.

Les travaux ont été ouverts par le Secrétaire Général de la préfecture, représentant personnel du préfet de l’Ogou, en présence du directeur général de l’élevage, du directeur régional de L’ICAT,  des éleveurs et des responsables des ONG.

Selon le directeur général de l’élevage, Docteur Komla Batawui, « l’objectif de l’atelier est de diagnostiquer les mots qui minent notre secteur de l’élevage, qui freinent le développement de l’élevage et de faire un état des lieux des points forts et des points faibles afin de trouver des solutions concrètes et pérennes pour la relance de notre secteur d’élevage. La relance pour que l’élevage devienne un secteur de promotion, d’emploi, un secteur productif, un secteur dont l’éleveur peut vivre de ses activités et afin pour que le Togo devient un pays qui ne va plus dépendre de l’extérieur pour les produits carnés.  Au niveau régional, chaque région doit disséquer, diagnostiquer sa problématique, puisqu’il y a des spéculations qui dépendent de l’agro-écologique de chaque région, les réalités du milieu. Au niveau de la région des plateaux, nous devons ressortir les problématiques, les contraintes qui minent la promotion de l’élevage dans la région et les verser au plan national, afin d’en faire un plan stratégique conformément à la feuille de route du gouvernement 2025 ».

Au terme de ce processus, une stratégie de développement du secteur de l’élevage au Togo, sera élaborée en adéquation aux axes stratégiques du plan Togo 2025 et du programme régional d’investissement et de développement de l’élevage en Afrique de l’Ouest.

                                                                                         Marcel K. Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici