Citoyenneté utile: l’Académie Bilimon outille les jeunes

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Dans le cadre de son projet d’éducation à la citoyenneté utile, l’académie Bilimon en partenariat avec la fondation Hanns seidel a organisé un atelier de formation à l’endroit des jeunes, ce lundi 26 avril 2021 à Lomé. Objectif, c’est de contribuer à bâtir de nouveaux types de citoyens togolais par le renforcement des capacités en éducation ou formation civique et en « citoyenneté utile ».

En effet, à la question de base, « De quel type de citoyens avons-nous besoin pour construire des communautés à des individus auto-développés qui veulent bouger vers un développement collectif durable ? », l’Académie Bilimon s’est intéressée aux modules comme l’identité personnelle, la sexualité responsable, la gestion de sa carte de vie ou de son projet de vie et le rôle de la règle dans un groupe social pour répondre ce problème.

Ainsi,  au cours de cette formation, les participants vont s’approprier ces modules afin devenir des citoyens responsables qui vont impacter positivement l’environnement social.

Selon Jean Mari Lawson, ambassadeur à l’Académie Bilimon, l’ambition de cet atelier est d´apporter une pierre à la construction citoyenne des jeunes togolais qui savent qu´ils ont un rôle central à jouer dans leur propre vie et dans le développement de leur Nation, dans la solidarité, dans un contexte social souvent marqué par l’intérêt et le gain personnel. “Le projet tend à former  50 jeunes dont 20 cette semaine et nos objectifs, c’est d’amener ces jeunes-là, à une prise de conscience en commençant par le respect des feux tricolores pour arriver à une gestion complète de sa carte de vie car quelqu’un qui ne respecte pas les lois établies par une république ne pourra pas gérer sa carte de vie convenablement” a-t-il expliqué.

Pour les responsables de l’Académie Bilimon, la jeunesse constitue un groupe cible vulnérable, mais aussi un acteur privilégié dans tous les domaines. Ainsi les  participants, constitués essentiellement des jeunes vont mettre en application les connaissances reçues en matière de  citoyenneté utile et restituer ces valeurs à leurs pairs dans leurs communautés grâce à des plans de restitution pour une meilleure participation au développement durable.

Notons qu’après l’étape de Lomé, cette série de formation va continuer dans certaines villes à l’intérieur du pays notamment Notsè et Atakpamé.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00