Promotion des valeurs démocratiques et culturelles d’Afrique: le projet «Mitronunya» porté à la connaissance des journalistes

0
173
Spread the love

Un projet de promotion des valeurs démocratiques et culturelles d’Afrique, dénommé  «MITRONUNYA»  qui signifie littéralement (changeons de mentalité, de repères),  a été porté à la connaissance des  journalistes au cours d’une conférence de presse, organisé le jeudi 29 avril par le promoteur, Ferdinand Affognon.

L’objectif de cette rencontre avec les professionnels des médias est de leur expliquer le projet et de recueillir leurs impressions et suggestions, en vue de son amélioration avant son éventuel lancement le 29 mai prochain. Il s’agit aussi de discuter avec les journalistes sur leur rôle dans l’exécution dudit projet.

Pour la réussite du projet, a souligné M. Affognon, les hommes des médias sont appelés à organiser des émissions interactives sur des sujets traitant d’une thématique du projet pour ce qui concerne les radios et les télévisions. Ceux des presses écrites et en ligne sont quant à eux exhortés à prévoir dans leur parution une ou demi page consacrée à un des aspects du projet. Tous les organes de presse sont également invités à faciliter la diffusion ou le passage des spots publicitaires dans de différentes langues locales du Togo, afin de faciliter la compréhension à toutes les populations. «Dans la mise en œuvre de ce projet, l’organisation elle-même se propose d’initier des séances de sensibilisation sur des places publiques en collaboration avec les chefs traditionnels», a précisé le promoteur.

Porté par Nana Média Culture et ses partenaires, le projet, au-delà de la promotion des valeurs démocratiques et culturelles d’Afrique pour un meilleur vivre-ensemble, vise à faire une épistémologie des valeurs traditionnelles et culturelles africaines en termes de gouvernance et à promouvoir le patrimoine socioculturel du Togo. Il entend promouvoir une citoyenneté responsable et une meilleure cohabitation des différentes populations au Togo. Le projet devra aussi à terme, restaurer l’importance des valeurs traditionnelles et culturelles dans les familles, les écoles et les universités au Togo et en Afrique. Pour le professeur Kokouvi Magloire, co-animateur à cette conférence de presse, il s’agira pour ce projet de prouver que les africains sont capables eux-aussi de mettre en valeur, entre autres, l’égalité de droit, la reddition de compte, l’alternance au pouvoir, le respect de l’opinion d’autrui et de la vie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici