Commune Wawa 2 : Ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2021

0
447
Spread the love

La commune Wawa 2 a ouvert le lundi 14 juin 2021 à Gbadi N’Kougna chef-lieu de ladite commune les travaux de la deuxième session ordinaire de l’année. C’est le préfet de Wawa Yinassé Atsu Soménu qui a procédé à l’ouverture de cette session. Durant six jours,  il sera question d’évaluer le bilan mi-parcours de l’exécution du budget exercice 2021, le compte administratif, le rapport d’activités des différentes commissions, de procéder à la constatation de l’effectivité et de la conformité des travaux et aux suivis des opérations de réception des bâtiments scolaires réalisés avec le FACT.  Vu l’importance de cette rencontre et la pertinence des thèmes inscrits à l’ordre  du jour, et pour une large sensibilisation, cette session a connu la participation des chefs de canton, chefs de villages, chefs traditionnels, des présidents des CVD et CDQ et des points focaux du parti UNIR. L’initiative de cette rencontre vise à promouvoir le compte rendu des élus au niveau communal en favorisant un cadre d’échange entre les autorités communales et les citoyens. Il s’agit de présenter la situation financière de la commune Wawa 2 et de faire le bilan des activités de la  première année d’exercice. Cette session placée sous le signe du développement sera dirigée par le Maire de la commune Wawa 2, Bossiadé Koudjo. Du 14 au 19 juin, le conseil va également entretenir les populations sur le 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat.

Le conseil communal de Wawa a ouvert sa deuxième session ordinaire de l’année 2021, en présence du préfet de Wawa. Yinassé Atsu Soménu qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre. Cette session placée sous le signe du développement va durer six jours et  sera dirigée par le Maire de la commune Wawa 2, Bossiadé Koudjo. Elle sera consacrée à l’évaluation du bilan mi-parcours de l’exécution du budget exercice 2021, du compte administratif, du rapport d’activités des différentes commissions et  procéder à la constatation de l’effectivité et de la conformité des travaux et aux suivis des opérations de réception des bâtiments scolaires réalisés avec le FACT.

L’initiative de cette rencontre vise à promouvoir le compte rendu des élus au niveau communal en favorisant un cadre d’échange entre les autorités communales et les citoyens. Il s’agit de présenter la situation financière de la commune Wawa 2 et de faire le bilan des activités de la  première année d’exercice. Vu l’importance de cette rencontre et la pertinence des thèmes inscrits à l’ordre  du jour, et pour une large sensibilisation, cette session  a connu la participation des chefs de canton, chefs de villages, chefs traditionnels, des présidents des CVD et CDQ et des points focaux du parti UNIR.

Ouvrant les travaux, le préfet de Wawa,Yinassé Atsu Somenu a fait savoir que le développement de toute commune doit être endogène et pour cela, il faut la contribution de tout le monde avant de féliciter le Maire Bossiade Koudjo et l’ensemble de son conseil pour leur assiduité au travail, leur engagement pour le développement de la commune. Il a appelé les populations à une synergie d’action autour des élus locaux afin de les encourager et les aider à mieux les servir.

« Sans vous trompez, j’ai mon cœur dans le Wawa 2. Je vais le témoigner partout où je serai, les efforts que vous faites dans cette commune sont très visibles au-delà de la commune. Ceci témoigne de l’importance que le chef de l’État accorde à notre population. Je m’en vais alors inviter tous les conseillers municipaux, tous les acteurs de développement à mettre la main à la pâte pour un développement durable de notre commune », a-t-il indiqué.

Pour le Maire de la commune Wawa 2, Bossiade Koudjo, cette rencontre revêt pour eux une importance capitale, car selon lui, elle se situe dans le cadre de l’examen des orientations budgétaires prises en compte, en vue de replacer la commune sur une trajectoire économique vertueuse.

« Au cours de cette session, nous aurons à entretenir les populations sur le 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, opération d’envergure nationale qui permettra d’obtenir des données utiles pour la planification du développement économique et social de notre cher pays, et par ricochet, de notre commune, ainsi que pour le suivi- évaluation des politiques et programmes mis en œuvre. Qu’il me soit permis de rappeler que cette opération va permettre à notre pays le Togo de disposer d’une base de données démographiques, socio-économiques actualisées, fiables, et désagrégées pour la mise en œuvre et l’évaluation du Plan National de Développement (PND), ainsi que pour la planification et le développement de nos régions, préfectures, communes, cantons, villages, hameaux et fermes. Elle permettra aussi aux décideurs de faire un bon découpage électoral du pays, une bonne politique de construction des points d’eau, de dispensaires, d’écoles », a-t-il souligné.

Il a pour cela, invité  les chefs traditionnels à rester mobilisés pour accompagner le gouvernement dans cette mission. « Je voudrais que vous soyez mes porte-paroles auprès des populations pour que chacun puisse se rendre disponible pour être recensé et pour collaborer », a-t-il poursuivi. Le Maire Bossiade Koudjo n’a pas manqué de témoigner sa gratitude au Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé, ainsi qu’à l’ensemble de son gouvernement.

Il  a saisi cette opportunité pour sensibiliser la population de Wawa 2, sur l’importance de l’acquittement de la Taxe d’Habitation. « Faisant partir des impôts locaux, c’est-à-dire collecté pour financer la caisse des collectivités locales, la Taxe d’Habitation s’avère d’une importance cruciale pour le développement rural. Elle permet ainsi d’avoir une autonomie financière pour financer les politiques ou plan de développement de notre commune. A cet effet, je nous exhorte à un civisme fiscal pour le paiement sans contrainte de cette taxe, ce, comme je viens de l’expliquer pour le développement harmonieux et entier de notre terre ». a-t-il fait savoir.

Pour finir, le Maire Bossiade a invité la population à cultiver le sens  de solidarité et surtout les rapports humains.

« Je voudrais vous dire enfin, que nous avons collectivement un devoir, chacun à son niveau d’ activités, d’améliorer nos rapports interhumains, d’œuvrer pour le développement durable de notre commune, d’accompagner le Gouvernement dans sa politique de développement à la base, et enfin de témoigner notre gratitude au Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE pour toutes les actions menées en faveur du développement durable de nos régions, nos préfectures et nos communes. C’est la seule démarche sûre et noble pouvant nous assurer la garantie de la force nécessaire, et notre dignité d’être perméables à tout changement et à tout progrès dans la cohue des temps », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici