Atakpamé : Le CNAET renforce les capacités des acteurs de la région des Plateaux impliqués dans la procédure d’adoption d’enfants au Togo

0
470
Spread the love

Amener les acteurs impliqués à connaître l’essentiel de la procédure d’adoption d’enfants au Togo, les outiller à discerner les pratiques illicites contraire à la procédure d’adoption d’enfants au Togo, les amener à maîtriser la procédure d’établissement des actes aux enfants retrouvés abandonnés et recueillis dans les centres d’accueil et orphelinats, appuyer les travailleurs sociaux et les juges à trouver des solutions idoines d’insertion familiale ou d’adoption des enfants recueillis dans lesdits centres, partager des expériences avec les participants autour des problèmes spécifiques des enfants en situation difficile, tels sont les objectifs prioritaires d’un atelier de renforcement de capacités des acteurs impliqués dans la procédure d’adoption d’enfants dans la région des Plateaux, organisé du 07 au 09 juillet 2021, dans la ville au Sept Collines, Atakpamé, par le Comité National d’Adoption d’Enfants au Togo (CNAET).

Dans son allocution, à l’ouverture de l’atelier, le Directeur Régional de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mr Dodji Kokouvi AHE, s’est réjoui d’une telle initiative qui vient donner un plus dans la prévention et la lutte efficace contre les pratiques illicites d’adoption d’enfants au Togo, et permettra aux acteurs impliqués dans la procédure d’adoption d’enfants, d’être plus aguerris pour une meilleure connaissance des procédures d’établissement des actes aux enfants retrouvés et abandonnés et de la procédure d’adoptabilité des enfants abandonnés.

Il a félicité le CNAET pour sa dévotion et sa lutte au quotidien pour le bien-être des enfants dans les centres d’accueil, surtout ceux en pleine procédure d’adoption.

Malgré les énormes campagnes de sensibilisation et d’information auprès des centres d’accueil d’enfants, des orphelinats, et des travailleurs sociaux des secteurs privés et publics afin de mettre en œuvre et de respecter les dispositions nécessaires pour régulariser la situation de tous ces enfants, et les énormes avancées enregistrées en matière de protection des enfants en général et aux fins d’adoption en particulier, force est de constater qu’il existe des goulots d’étranglement lié à la procédure d’adoptabilité et à l’établissement des actes aux enfants.

Pour le Président du CNAET, Mr Toatre Tchilteme, cette rencontre revêt d’une importance capitale dans la mesure où elle vient renforcer les capacités des premiers acteurs publics/privés impliqués dans le processus d’adoption des enfants au Togo. L’adoption est la filiation qui crée par l’effet de la loi, un lien entre l’adoptant et l’adopté indépendamment de l’origine de l’adopté (Art 62) code de l’enfant ou c’est la création d’une filiation qui se substitue à une filiation biologique. Elle ne peut avoir lieu que s’il y a de justes motifs, notamment celui lié à l’intérêt supérieur de l’enfant. C’est un secteur assez sensible et les acteurs qui interviennent doivent maitriser la procédure, a-t-il souligné. Il a déploré au passage le fait que malgré l’existence des textes, certaines personnes font le contraire. Ainsi, « certains enfants sont dans les centres d’accueil, les orphelinats, maisons d’accueil et ils y demeurent sans avoir de pièces d’identité, ni de rapport sur eux alors que tout enfant a besoin d’une famille pour s’épanouir. Rester dans les centres pendant des années viole leur droit ».

Mr Toatre Tchilteme n’a pas manqué de remercier les différents partenaires de la CNAET et a exhorté les participants, au nom de Mme la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, à une ouverture d’esprit afin de repartir plus nantis des véritables missions qui sont les leurs car nul n’est censé ignorer la loi.

Rappelons que ces types de comportements exposent la plupart des enfants à tous types de maltraitance qui compromettent dangereusement leur avenir. Chaque enfant a droit à une famille biologique ou à une famille d’adoption qui lui confère toute sécurité.

 

Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici