Commune Oti / Développement local : La commune Oti 2 valide son PDC

0
548
Table d'honneur
Spread the love

La commune de l’Oti 2 est à pied d’œuvre dans l’élaboration de son plan de développement communal (PDC). Celui-ci  a été  validé  a l’issue  de l’atelier  technique   de   programmation  du PDC et le  plan  de gestion  des  déchets  tenu du 5 au 7 juillet à  Barkoissi , à 23 Km au nord de Mango. C’était en présence  des cadres  de cette  commune à savoir,  le  conseiller spécial du  chef  de  l’Etat, M. Dammipi  Noupoukou,  l’honorable député  Noel  De Poukn,  des responsables  des services  déconcentrés  de l’Etat , des membres  du comité  de pilotage de ce PDC,  des responsables des organisations de la  société  civile , la diaspora , des garants  des us   et coutumes. Ce plan va aider la commune a bien planifier ses projets pour prendre en compte les réels difficultés et besoins de la population.

Deux ans déjà que la communalisation est en marche au Togo. Une occasion offerte aux populations de répondre aux défis liés au développement de leur milieu. Un plan de développement communal PDC a été soumis à l’appropriation des élus locaux.  La commune de l’Oti 2, s’inscrit dans la même dynamique. Elle a initié une rencontre dans  le  cadre  du projet « Décentralisation et localisation  des Objectifs du Développement Durable » du 5 au 7 juillet à  Barkoissi à 23 Km au nord de Mango. L’atelier a  regroupé  des élus  locaux, les  cadres  de cette  commune, notamment le  conseiller spécial du  chef  de  l’Etat, M . Dammipi  Noupoukou, l’honorable député  Noel  De Poukn, des responsables  des services  déconcentrés  de l’Etat , des membres  du comité  de pilotage de ce PDC,  des responsables des organisations de la  société  civile , la diaspora , des garants  des us   et coutumes.

Cet atelier   a pour  finalité  de   recueillir des propositions de la  population  afin  d’avoir  une  vision  claire  de développement, des orientations  et  de définir des actions réalistes  dans  la  recherche  des solutions aux  problèmes  de développement  auxquels  la  commune fait  face et  ceci à travers une  programmation  spatiale, temporelle, financière, participative  et inclusive.

Cette assise a permis  aux participants  d’amener ce PDC élaboré  conjointement  par la commune Oti2 et les  experts de  l’Université  de Kara ,  qui au  fait est un  document  stratégique, un gouvernail  qui doit  servir  de référence  au conseil et au bureau  communal dans leur  démarche de gestion rationnelle, efficace et  durable   du territoire. Pour  l’étude de  validation de ce document  à Barkoissi, le   comité  de pilotage  de ce PDC a mis  en place  trois   commissions. Il  s’agit  des  commissions « Economie » , « Gouvernance  et Services  essentielles » et « Aménagement  du  territoire et  Gestion durable  de l’Environnement ».

Le plan de développement communal (PDC) que valide la  commune Oti 2  comporte des particularités telles que  les dimensions du  développement  durable notamment  l’égalité  de  genre , l’inclusion  sociale,  la  dividende  démographique , l’économie  locale , l’emploi   des jeunes, la  gestion  des  déchets , le  numérique , le  changement  climatique ainsi   que  d’autres  thématiques transversales  émergentes  a même  de  contribuer à un  développement  territorial  harmonieux  et  durable, que  relève l’expert-consultant Dr  Démakou  Yendoubé. « Ce PDC est l’un des premiers qui est élaboré en tenant compte des orientations du nouveau guide national d’élaboration d’un PDC à travers lequel il y a des thématiques transversales. On a évoqué entre autre, les dividendes démographiques, on a évoqué la gestion des déchets, l’emploi des jeunes, le numérique etc. qui sont des nouvelles thématiques regroupées en six principales thématiques, notamment les thématiques sociales, l’inclusion sociale, les thématiques économiques, l’emploi des jeunes et l’économie locale, les thématiques environnementales avec la pris en compte des changements climatiques, les thématiques liées au partenariat et à la mobilisation des ressources », a-t-il fait savoir.

Présidant  la cérémonie  d’ouverture,  le  directeur de la Planification  et de l’Aménagement  Régional , Anité Ahourma  a au  nom  du ministre  délégué chargé  du  développement  des  territoires  félicité et exprimer  sa  reconnaissance  à  tous  ceux  qui ont  contribuer  activement à  l’élaboration  de ce PDC et le  plan de gestion  de cette  commune. Il a rappelé  à l’assistance l’article 7  de la loi sur la  Décentralisation  et  les  libertés locales qui  confère certaines  prérogatives  aux  collectivités  territoriales  pour  assurer  le développement de leurs  localités .Pour  M. Anité ,ce PDC  est  un outil de travail  pratique ,  concret et  opérationnel  destiné  à  accompagner pas  à  pas  les acteurs  locaux tout au long   du processus de  planification et de développement  à l’échelle  de  leur  territoire.

Pour sa part, l’honorable député Noel  De  Poukn a  salué  le  leadership  du  président de la  République, Faure Gnassingbé  qui a  fait de la Décentralisation son  cheval de  bataille   pour  le mieux-être des  populations  à  la base . M. De Poukn  a exhorté  les hommes les jeunes  et les  femmes  à contribuer  à  la mise en œuvre  efficiente  de ce PDC et  de la  gestion  des déchets   en  participant  aux  travaux  communautaires  et au sens du civisme  fiscal  afin de  permettre  à la  commune  de disposer  des ressources financières. « Ça été une vision éclairée du Chef de l’Etat qui a permis que nous ayons 117 communes dans le pays et c’est ce qui va permettre à un développement endogène de chaque localité. Et comme on le dit souvent chaque commune doit faire l’effort de porter sa charge au genou afin que les bailleurs de fonds ne l’aide à porter jusqu’à la tête. Nous avons compris cela et je crois que notre feuille de route, notre PDC sera exécuté de façon parfaite dans les cinq prochaines années », a-t-il déclaré.

Le  préfet  de l’Oti, Col  Ouadja Gbandi  Jacques  a relevé  la  portée  de ce document  pour  le  développement  de cette  commune  qui compte   cinq  cantons. C’est pourquoi, il a appelé les participants à une meilleure appropriation des travaux pour relever les défis de développement de la commune de l’Oti 2. Pour  Col  Ouadja «  Plus  questions  aux élus locaux  de naviguer  à  vue , vous   disposer  d’un PDC  qui  constitue  votre  boussole, un  outil  de référence ». Il a enfin remercié le  système  des  nations  Unies , les  experts  de l’Université  de Kara et  le  comité  de pilotage  de  ce  plan  présidé par  Dr  Démakou  Yendoubé   pour  leurs  appuis multiformes  a  la réalisation  de  ce PDC .

Photo de famille des participants à l’atelier

Les travaux se sont déroulés dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Coronavirus au Togo.

 

                                                                Libération et afriquemedia.info avec ATOP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici