Amou 3 : Renforcement des capacités des coopératives agricoles

0
382
Spread the love

Le conseil municipal de la commune Amou3 dans le souci de promouvoir le secteur agricole, un facteur clé du développement économique du Togo en général et en particulier la commune Amou 3, a initié une formation aux responsables de toutes les coopératives agricoles de ladite commune. Elles sont plus d’une soixantaine de coopératives agricoles à bénéficier de cette formation initiée par le maire Essiomle Yao Obibiaboè ce mardi 28 septembre 2021 dans les locaux de la mairie de la commune Amou 3

L’objectif de cette formation est de former et d’informer les coopératives agricoles sur les nouvelles orientations afin de bénéficier à des fonds alloués et destinés à toutes les coopératives au Togo.

Les activités ont été ouvertes par le Maire Essiomle Yao Obibiaboè en présence de l’adjointe au Maire KANOU Akossi Angeles, des conseillers municipaux, des présidents de différentes coopératives de la commune et des experts.

Dans son mot de circonstance, le Maire a insisté sur l’importance de la production agricole qui est le poumon du développement économique au Togo.  Un secteur peu développé dans la commune Amou3, alors que toute la zone est favorable à l’agriculture. Il a invité les participants à en tirer profit de cette formation qui permettra de développer la facette budgétaire de la commune tout en souhaitant un plein succès aux travaux.

Deux communications sur quatre thématiques à savoir : la procédure pour créer une coopérative, les valeurs au sein des coopératives, le rôle que chacun doit jouer dans une coopérative et la gestion d’une coopérative ont meublés la formation. Ses thématiques ont été développées par N’POH B. Laurent Directeur Général du centre Interafricain pour la Promotion Economique et les Affaires. Les Communications de différentes thématiques ont servi des débats suivis des explications. À la sortie de cette formation, les participants ont témoigné leur gratitude au premier responsable de la commune pour une telle initiative qui leur permettra de mieux se structurer et de s’orienter. Bien outillées elles se disent déjà prêtent pour bénéficier des fonds alloués aux coopératives agricoles au Togo par exemple MIFA.

Selon N’POH B. Laurent, DG du Centre Inter-africain pour la Promotion Économique et des Affaires (CIPEA), l’autorité communale les a invités pour rencontrer les organisations paysannes, des coopératives qui existent dans la commune. L’objectif était de voir avec la cible comment est-ce possible qu’ils travaillent au sein de ses coopératives, comment les amener à des immatriculations, comment elles se sont organisées, quel est l’objectif que chacune de ses coopératives se fixent pour réussir et les opportunités dans le domaine agricole. « On peut être dans le pays mais on n’a pas des opportunités nécessaires, les opportunités seront là mais on ne peut en profiter » a-t-il souligné.

Cette formation nous permettra d’informer et de former les coopératives agricoles pour qu’elles, aussi désormais, puissent se conformer et pouvoir bénéficier de financement de MIFA qui est destiné à toutes les coopératives au Togo.

                                                                                                  Marcel k Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici