Ogou 3 : La famille COSTANTINO de l’Italie, la Société LIK SOFT et les cadres de Gléi volent au secours des orphelins et élèves démunis de la commune

0
292
Spread the love

Don de kits scolaires, des matériels didactiques et des dispositifs de lave mains ce lundi 04 octobre 2021 aux orphelins et à plusieurs établissements scolaires de la commune  ogou 3. L’initiative est à mettre à l’actif de la famille COSTANTINO depuis l’Italie, de la Société LIKSOFT et des cadres de Gléi.

C’est le maire de la commune ogou 3, Monsieur KOSSIVI THADEE représentant les différents donateurs qui a procédé à la remise officielle de ces kits scolaires, matériels didactiques et dispositifs de lave mains aux bénéficiaires. Les kits scolaires sont composés de cahiers, sacs, bics, ensembles  géométriques tandis que les matériels didactiques sont composés de globe terrestre, d’ensembles géométriques grand format, des livres et des dispositifs de lave mains.

Au total, une centaine d’élèves orphelins et nécessiteux et une dizaine établissements primaires et secondaires dont les trois nouveaux CEG créés dans la Commune Ogou 3 ont eu à bénéficier de ce don. L’objectif est de permettre à ces élèves orphelins de bien débuter la rentrée scolaire et aux écoles  de pouvoir faire face  aux insuffisances  de matériels dans les laboratoires.

Dans son allocution, le maire de commune Ogou 3 a invité les élèves à plus d’ardeur au travail pour une brillante réussite en fin d’année. Il a également saisi l’occasion pour appeler les populations à la culture de la paix et la cohésion sociale et surtout à adhérer  à la campagne de vaccination lancée par le gouvernement tout en continuant par respecter les mesures barrières. Il n’a pas manqué de remercier les donateurs notamment les cadres du milieu Akodah AYEWUADAN, le col. Guy AKPOVI et Deladém AKPAKI, qui sont tous fils du milieu.

Pour le proviseur du lycée de Gléi, ce geste des cadres vient à point nommé combler un grand vide surtout en ce début de rentrée scolaire. Du coté des élèves c’est un sentiment de joie, après avoir remercié les donateurs, ils ont promis en faire bon usage.

                                                                                                     Marcel K. Akakpo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici