Promotion de la culture de l’excellence en milieu scolaire : la Déléguée nationale du MFU récompense les meilleures filles des CEG Avénou et Totsi

0
538
Spread the love

Le respect de la parole donnée et des engagements tenus sont  le propre de l’honorable Raymonde Kayi Lawson. Elle l’a prouvé une fois encore en honorant son engagement vis-à-vis des 10 meilleures élèves filles à l’examen du BEPC de certains collèges d’enseignement général du Grand Lomé à qui elle avait fait la promesse de prendre en charge. Joignant donc l’acte à la parole, la Déléguée nationale du Mouvement des Femmes Unir a remis des prix à ces  lauréates des CEG d’Avénou et de Totsi dans la commune du Golfe 5, le lundi 11 octobre 2021 en en présence des enseignants, des parents d’élèves ainsi que des élèves. La députée Unir n’a pas oublié les touts –petits. Celle-ci a offert des tables et des chaises au jardin d’enfants public d’Avénou.

Femme de parole, l’honorable député Raymonde Kayi Lawson honore toujours ses engagements. C’est en ce sens que le  07 juin dernier, en marge de la journée nationale de l’arbre, la Déléguée nationale du Mouvement des femmes Unir (Unir) a procédé à la remise des prix aux lauréates des CEG d’Avénou et de Totsi dans la commune du Golfe 5, tenant ainsi à ses engagements de prendre en charge la scolarité des 10 meilleures élèves filles à l’examen du BEPC dans certains collèges d’enseignement général du Grand Lomé. Les cérémonies de remise ont eu lieu en présence des enseignants, des parents d’élèves ainsi que des élèves.

Les prix sont composés de cahiers, sacs à dos, ensembles géométriques, stylos, d’enveloppes financières et de serviettes hygiéniques lavables pour aider les jeunes filles pendant leurs périodes de menstruation. En dehors des élèves, les parents d’élèves ont bénéficié de kits alimentaires afin que les élèves puissent venir à l’école le ventre plein.

Pour la généreuse donatrice, ce geste n’est que le début d’une longue période de parrainage de jeunes filles battantes. « Être jeune fille dans nos communautés ce n’est pas facile. C’est pourquoi j’ai choisi de venir au secours des meilleures filles au BEPC pour le compte de l’année scolaire passée. Je l’avais promis lors de mon passage en juin dernier. Aujourd’hui 11 octobre, c’est la journée internationale de la jeune fille et j’en ai profité pour les sensibiliser sur leurs droits et leurs devoirs et aussi sur des questions relatives à leur bien-être et à la santé sexuelle. Grâce à la politique du Président Faure Essozimna Gnassingbé, le poids s’est allégé sur les parents cette année avec la gratuité des frais de scolarité et nous venons en appui à ce geste de notre champion pour dire aux parents qu’une fille à l’école est une garantie pour toute la famille », a précisé la militante Raymonde Kayi Lawson, Déléguée nationale du MFU.

En marge de cette tournée de récompense, la militante Déléguée nationale a pensé aux tout-petits. Elle a offert des tables et des chaises au jardin d’enfants public d’Avénou. Occasion pour elle d’esquisser quelques pas de danses avec ces « nouveaux élèves » qui ne manquent pas d’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici