Coopération Togo-Turquie : Emine Erdoğan et Yawa Tsègan inaugurent l’école Maarif à Lomé

0
210
Coupure du ruban par Mmes Tsègan (en café) et Emine Erdogan (la blanche)
Spread the love

Le président turc Recep Tayyip Erdogan était en visite mardi 19 octobre chez son homologue togolais Faure Gnassingbé. Une rencontre diplomatique qui a connu aussi la présence des Chefs d’Etat du Burkina et du Libéria. En marge de la rencontre, la première dame de la Turquie, Emine Erdoğan et Yawa Tsègan, la présidente de l’Assemblée nationale togolaise ont inauguré la nouvelle école Turque créée par la fondation Maarif à Lomé

En marge de la visite d’amitié et de travail du président Turc, Recep Tayyip Erdogan à Lomé, le mardi 19 octobre, la première dame turque, Mme Emine Erdogan et la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Tsègan Djibodi ont inauguré les Ecoles internationales Maarif et visité le Centre d’Art et de Culture et l’ancien Palais des Gouverneurs à Lomé. Les Ecoles internationales Maarif sont situées dans la résidence de la Caisse et dans la banlieue Agoè-Nyivé. Elles forment les apprenants de la maternelle au lycée suivant le programme français auquel ces écoles y ajoutent des cours de programmation robotique, des ateliers d’art plastique , artistique et des cours de langue turque. Elles disposent aussi de clubs sportifs.

A l’occasion, la présidente de l’Assemblée nationale a salué l’attachement de la première dame turque en faveur des couches vulnérables à travers des actions variées liées à l’éducation des enfants en général et celle de la jeune fille en particulier. Selon Mme Tsègan, l’engagement de Mme Emine Erdogan s’est illustré par des activités à travers la fondation du « Centre pour le Développement Social », la campagne nationale « Allez les Filles, Allons à l’Ecole », la campagne « Mères et Filles à l’Ecole » et la campagne « 7 ans est trop tard ».

La présidente du parlement a signifié que pour le Togo, l’inauguration de des écoles Maarif est perçue comme un soutien considérable à la politique d’une éducation de qualité et accessible à tous, prônée par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. « Dans ce sens, l’un des objectifs prioritaires de la feuille de route du gouvernement est de renforcer les infrastructures et équiper les établissements scolaires des outils digitaux tout en améliorant la qualité de l’enseignement. A cela s’ajoute de multiples actions, entre autres, la mise en place des mécanismes de protection sociale et du bien-être des apprenants tels que les cantines scolaires, un programme alimentaire permettant d’assurer la fourniture de repas chauds chaque jour dans les écoles primaires publiques », a poursuivi Mme Tsègan. Elle a exprimé la reconnaissance du Togo à la Fondation Maarif qui a rendu possible cette inauguration avant d’exhorter les élèves à l’abnégation, à l’ardeur à la tâche et à la discipline. La présidente de l’Assemblée nationale a exprimé sa gratitude à la première dame turque pour son rôle dans l’édification de ce partenariat entre les deux Etats.

La première dame turque a remercié les autorités togolaises pour leur accompagnement depuis le démarrage des activités éducatives de ces deux complexes par la Fondation Maarif. Mme Emine Erdogan a rappelé l’importance de l’éducation dans le développement des pays, soulignant qu’elle constitue l’un des critères primordiaux dans l’indice de développement. « Nous fournissons un soutient éducatif aux pays africains grâce au bource de Turquie que nous octroyons aux étudiants qui ont de bonne réussite scolaire. Actuellement, nous avons 4.403 étudiants africains qui poursuivent leurs études chez nous dans de différents domaines allant du premier cycle aux études supérieures y compris le doctorat », a-t-elle précisé.

Parlant du Togo, la première dame a dit que 95 étudiants du pays ont pu étudier en Turquie depuis 2005, grâce aux bourses d’études et que 30 parmi eux, ont obtenu leurs diplômes. « Nous restons en contact avec nos anciens élèves, nos hommes d’affaires et les diplômés de Turquie continuent de se voir lors des réunions sectorielles et régionales des anciens élèves au cours desquelles des mesures concrètes se prennent dans de nombreux domaines tels que la programmation de logiciel, la santé, la logistique, l’énergie et les travaux miniers », a révélé Mme Emine Erdogan.

Par ailleurs, la première dame turque en compagnie toujours de Mme Yawa Tsègan, se sont rendues au Centre d’art et de culture de Lomé et à l’ancien Palais des Gouverneurs où sont souvent organisées des expositions. La présidente de l’Assemblée nationale a fait découvrir à la première dame turque, l’artisanat togolais dans sa diversité. Mme Emine Erdoğan a saisi cette belle occasion pour se procurer des produits « made in Togo ».

L’École Internationale Maarif de Lomé a une capacité d’accueil de 420 élèves. Elle est située à la cité millénium et est dotée d’un programme international, d’un cadre de qualité, d’une vision d’excellence et d’un personnel exceptionnel. Le centre réunit également les conditions adéquates pour offrir aux apprenants de toutes les nationalités, une formation qui s’étend du préscolaire à l’enseignement supérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici