Togo/ CACIT: la 6eme édition de NDH, une aubaine pour les acteurs des DESC d’être honorés

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

La sixième édition de la Nuit des Droits de l’Homme (NDH) a été lancée ce vendredi 12 novembre 2021 à Lomé pour encourager les acteurs des droits l’homme.

Initié par le Collectif des Associations Contre l’impunité au Togo (CACIT) depuis 2015 et avec l’appui de ses partenaires, l’édition de cette année se veut toute particulière avec un thème novateur qui est << Engageons-nous en faveur des droits économiques et sociaux culturels(DESC) pour le renforcement de l’État de droit et la démocratie au Togo >>. Ainsi l’événement de cette année va permettre une fois encore aux différents acteurs étatiques et non étatiques qui se sont illustrés positivement pour les droits économiques et sociaux culturels(DESC) d’être honorés et d’être encouragés, vue l’impact et les pesanteurs que la covid-19 a injecté sur l’économie du monde entier et celle du Togo en particulier.

Dans sa déclaration liminaire, M.Ghislain Koffi Nyaku, a indiqué que la nuit des droits de l’homme est une célébration qui a pour but d’encourager des acteurs impliqués pour le respect des droits de l’homme.

« La Nuit des Droits de l’Homme est une occasion de plaider et de sensibiliser pour la défense des droits de l’homme en vue du renforcement de l’État de droit, la cohésion et la paix sociale au Togo. A cet effet, ce sont les acteurs qui se sont investis pour l’effectivité des droits de l’homme qui seront à l’honneur au cours de cette édition », a-t-il déclaré.

Pour Guinhouya Yawa, responsable du département de la promotion des droits de l’homme et du genre au CACIT, la remarque est que les droits économiques et sociaux culturels sont les domaines les plus touchés vue les restrictions et les décisions prises par l’État en ces temps de pandémie. « Depuis le début de la pandémie qui a affecté les Etats avec toutes les décisions et restrictions qui ont été prises, c’est plus les droits économiques et sociaux culturels qui ont été mis à mal, les vulnérabilités se trouvent plus au niveau de ces droits là qu’au niveau des droits civils et politiques, et donc nous avons décidé de faire une part belle aux acteurs qui œuvrent essentiellement dans ces droits », a-t-elle précisé.

Par ailleurs, il faut rappeler qu’un dépôt de dossiers est lancé à cet effet pour ces acteurs des droits économiques et sociaux culturels afin de se faire identifier et de les encourager. Ainsi, les dépôts de dossiers seront reçus au siège du CACIT sis à Hedzranawé sur la route de l’aéroport, ou envoyés à l’adresse [email protected] et la date limite est fixée sur le 26 novembre 2021.

Il faut aussi souligner que les lauréats ne seront pas seulement honorés mais ils recevront des ordinateurs pour les aider à œuvrer davantage dans leur mission de protection des droits de l’homme.

                                                                                                          Christian Palley

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00