4ème anniversaire du MFU : des actions sociales et œuvres humanitaires marquent l’évènement

0
251
Spread the love

Jeudi 02 décembre 2021, le Mouvement des femmes Unir aura quatre ans d’existence. Pour marquer d’un cachet spécial cet heureux évènement, le bureau national avec à sa tête l’honorable député Raymonde Kayi Lawson, Déléguée nationale du MFU était à la prison civile de Lomé (PCL) ce mercredi 1er décembre pour manifester leur solidarité et leur soutien aux femmes détenues ainsi qu’aux personnels femmes de l’administration pénitentiaire. Les bras chargés de vivres et non vivres, les femmes Unir ont soulagé  tant soit peu le quotidien des détenues femmes de la prison civiles de Lomé. C’est autour du thème, « le MFU, lueur d’espoir pour les couches vulnérables en cette période de Covid-19 » que cet anniversaire est célébré.

Le Mouvement des femmes Unir(MFU) souffle son quatrième bougie demain jeudi 2 décembre 2021. Et pour marquer cet anniversaire, ces femmes avec à leur tête l’honorable Raymonde Kayi Lawson, Déléguée nationale du MFU, sont allées ce mercredi 1er décembre à la rencontre des femmes détenues ainsi qu’aux personnels femmes de l’administration pénitentiaire pour manifester leur sympathie et solidarité à leur endroit. Les bras chargés de vivres et non vivres, les femmes Unir ont soulagé tant soit peu le quotidien des détenus femmes de la prison civiles de Lomé, un geste de solidarité dans cette période de pandémie.

Plusieurs activités sont à l’agenda de cet heureux évènement. Au programme, consultation et test de paludisme, tests de dépistage du VIH SIDA, sensibilisation, don de médicaments et dons de vivres et non-vivres.

« Aujourd’hui nous sommes le 1er décembre et c’est la journée mondiale de lutte contre le SIDA et des maladies transmissibles donc nous avons décidé au MFU, dans le cadre de notre 4ème anniversaire, de venir voir ces femmes qui sont en conflit avec la loi afin de leur dire que malgré leur situation, nous pensons à elles et le président Faure Essozimna Gnassingbé aussi met tout en œuvre pour améliorer leurs conditions de vie. Nous avons fait venir une équipe de médecins et d’infirmiers pour des consultations gratuites et dont les ordonnances seront prises en charge par le bureau national. Dans les kits que nous avons formés, il y a du riz, de la sardine, de la tomate, du spaghetti, des masques, des serviettes hygiéniques, du savon liquide, du talc, de l’eau de javel, de la crème antiseptique, des sceaux et d’autres choses qui entrent dans l’hygiène intime de la femme », a indiqué la militante Raymonde Kayi Lawson.

Elles sont au total 60 femmes détenues et du personnel. Et c’est en leur nom que le régisseur de la prison civile de Lomé a remercié le MFU pour sa présence à leurs côtés. « À ma place vous ne pouvez être qu’heureux quand nous considérons la nature même des dons et l’ampleur de l’événement. Nous voudrions, au nom de nos pensionnaires, dire un sincère merci au Mouvement des femmes Unir qui a eu une pensée particulière pour les femmes de notre prison et promettre un bon usage de ce don qui est fait », a déclaré Gmakagni Nikabou, régisseur de la PCL.

C’est autour du thème, « le MFU, lueur d’espoir pour les couches vulnérables en cette période de Covid-19 » que ce quatrième anniversaire est célébré. Pour ce faire, le Mouvement des femmes Unir a concocté un programme qui va du 1er au 5 décembre 2021. Il aura entre autre une messe d’action de Grâce à  la paroisse Maria Goriti où des louanges et prières seront adressés à Dieu le jeudi 02 décembre et une prière musulmane le vendredi 3 décembre. Rappelons que le 30 novembre 2021, le MFU était à la prison de Lomé avec une équipe de médecins pour des tests de dépistage gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici