Togo : les jeunes du grand Lomé Outillés sur les mécanismes mis en place par l’État

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a organisé une rencontre d’échange et d’information avec les jeunes du grand Lomé, ce Samedi 11 décembre 2021 à la maison des jeunes d’Amadahomé. Objectif, offrir un espace d’information et de communication sur les différents mécanismes mis en place par l’État pour la jeunesse et les opportunités disponibles pour l’insertion économique et l’épanouissement des jeunes.

Plus de 300 jeunes issus des 13 communes du grand Lomé avaient répondu favorablement à la rencontre qui leur a permis d’exposer leurs inquiétudes, leurs attentes et espoirs au gouvernement. Ce grand Rendez-vous s’est voulu, selon la ministre du développement à la base Mme Myriam Dossou, un créneau pour conscientiser les jeunes sur la préservation de la paix et la lutte contre l’extrémisme violent.

blank

« Conformément à sa mission, le ministère de la jeunesse s’est inscrit dans une dynamique de dialogue et d’écoute de la jeunesse sur l’efficacité des interventions visant garantir leur épanouissement pour la préservation de la paix dans le pays », a-t-elle martelé.

Pour le Directeur de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mr Anala Arime Delata, les jeunes ont besoin d’être impliqué dans tout ce que le gouvernement fait et pour les impliquer, il faut les écouter et comprendre leurs besoins.

blank

« La rencontre nous a permis de voir quels sont les points de participation qui subsistent et comment ces points peuvent être abordé dans le sens de l’amélioration de l’efficacité des interventions de l’État en direction des jeunes », a souligné le Directeur.

Il a indiqué également que les jeunes ont vraiment besoin qu’on leur apporte l’attention qu’il faut pour être accompagné dans leurs parcours d’insertion économique ou sociale parce qu’ils sont à la fois sur le champ de l’emploi mais aussi sur le champ de l’activité socio-communautaire.

blank

Par ailleurs, Mr Anala Arime a précisé que les témoignages parlent d’eux-mêmes de la pertinence des interventions que le ministère ou le gouvernement a fait et l’appréciation aussi que les jeunes ont fait, démontre qu’il y a suffisamment de structures, de mécanisme pour les accompagner mais le constat est que ces jeunes manquent des informations et qu’il y a nécessité que ces informations puissent être apporté sur chacun des mécanismes.

blank

blank

Il faut rappeler que le Premier Ministre, Mme Victoire Tomegah Dogbé avait pris part à cette rencontre d’échange et d’information à l’endroit des jeunes où elle a su planter le décors en expliquant de fonds en comble les mécanismes que l’État a mis en place pour la jeunesse.

                                                                                                Christian Palley

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00