Togo : L’honorable députée Raymonde Kayi Lawson donne de la joie et du sourire aux enfants de l’orphelinat Mercy Children’s Home

0
291
Spread the love

Le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé a fait de l’inclusion sociale son cheval de bataille. Pour y arriver, il faut des hommes et femmes de volonté pour la mettre en application sur le terrain. L’’honorable Raymonde Kayi Lawson s’illustre bien dans ce domaine. C’est dans cette dynamique qu’elle a organisé une vaste opération de distribution de cadeaux aux couches les plus vulnérables du pays. Cette opération commencée depuis quelques semaines se poursuit toujours. Ce samedi 18 décembre 2021, elle était dans l’enceinte de l’orphelinat Mercy Children’s Home de Tokoin-Casablanca, où elle a partagé un bon moment de joie avec les enfants.

Le Président de la République dans sa politique d’inclusion sociale ne voudrait laisser aucun togolais de côté. Cette vision du numéro un togolais semble bien appliquée par l’honorable député Raymonde Kayi Lawson qui brave monts et vallées parfois sous le chaud soleil et sous la pluie à la rencontre des couches vulnérables. Le samedi 18 décembre 21 la députée du grand Lomé était à l’orphelinat Mercy Children’s Home pour donner de la joie et du sourire aux pensionnaires de ce centre.

Une visite qui vaut son pesant d’or puisque la Princesse du trône Lolan d’Aného n’est pas allée les mains vides mais plutôt avec les bras chargé de cadeaux. Et à l’occasion, chaque enfant a eu droit à des jouets et l’orphelinat a été doté de vivres, de masques, de gels hydro alcooliques et de serviettes hygiéniques réutilisables pour les jeunes filles.

Dans son intervention, l’honorable Raymonde Kayi Lawson a transmis un message plein de sens aux enfants et aux responsables de l’orphelinat. « Je veux que vous soyez des graines de paix. Il n’y a rien de plus précieux que la paix. Le Président Faure Essozimna Gnassingbé est à l’œuvre chaque jour pour nous garantir cette paix », a-t-elle témoigné.

La rencontre a été agrémentée par un poème sur la paix écrit par un des pensionnaires. Pour mémoire, depuis sa création en 1998, 605 orphelins sont passés  par le centre Mercy Children’s Home.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici