Togo : l’ANPC actualise sa stratégie de réduction des risques de catastrophes

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Un atelier de validation a réuni ce mardi 29 mars 2022, les acteurs de la réduction des risques de catastrophes à Lomé. Organisé par l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC), avec l’appui du PNUD, cette rencontre vise à valider deux documents à travers une analyse approfondie de leur contenu.

À travers le projet” Renforcement de la résilience des communautés vulnérables face aux changements climatiques et aux catastrophes dans les zones très exposées aux risques”, deux documents à savoir la stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes et la stratégie de relèvement post catastrophes seront étudiés et validé.

« La plupart des pays à travers le monde, le Togo y compris, enregistre chaque année des situations d’urgences ou de catastrophes dues à divers aléas, causant des dégâts humains, matériels et environnementaux et mettant à mal les efforts consentis par le gouvernement et ses partenaires. Dans ce contexte, une meilleure planification s’avère indispensable afin de mener des actions utiles et concertées pour minimiser les dégâts des catastrophes », a souligné le DG de l’ANPC, Lieutenant- Colonel, BAKA Yoma.

Pour sa part, le Général Yark Damehame, Ministre de la Sécurité et de la protection civile dans son mot d’ouverture, a indiqué que le Togo est conscient des phénomènes de catastrophes naturelles ou anthropiques et s’est résolument engagé à intégrer dans ses actions prioritaires de développement, la problématique de gestion des risques de catastrophes.  « Notre planète est de plus en plus marquée ces dernières années par la survenance des situations d’urgence qui se traduisent par des dégâts matériels importants, la dégradation de l’environnement et des pertes en vies humaines », a-t-il déclaré.

Il fait savoir que parallèlement à l’actualisation de la stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes, une stratégie de relèvement post catastrophe a été élaborée et que la mise en œuvre de ces deux instruments de planification va sans doute contribuer à accroître significativement la résilience de du pays face aux différents risques de catastrophes.

Pour le Représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) au Togo, Aliou Dia, « Ces documents stratégiques assortis de Plans d’actions renforcent l’engagement du Togo dans l’intégration de la réduction des risques de catastrophes et la résilience dans sa politique de développement pour l’atteinte des Objectifs de développement durable ».

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00