Coopération allemande/Commune Ogou 1 : Une délégation du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique du Développement (BMZ) a échangé avec l’exécutif de la commune Ogou 1 sur de nouvelles perspectives de renforcement de partenariat.

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Une délégation du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique du Développement (BMZ), conduite par Herr Lars Wilke, était dans les locaux de la commune Ogou 1, ce 04 avril 2022.

Accueillie par l’adjoint en second du maire de ladite commune, Mr Yao TOYO, qui avait à ses côtés, quelques conseillers municipaux, et les représentantes des OSC féminines et certaines institutions de laplace, la délégation a eu, au cours d’une séance de travail, à échanger, et ensuite à toucher du doigt, la mise en œuvre concrète de certains projets financés par l’institution allemande.

blank

Pour le Chef de mission, Herr Lars Wilke, “cette rencontre s’inscrit dans le cadre du soutien de la mise en œuvre du processus de décentralisation et de la bonne gouvernance amorcé par le Togo depuis un moment, une priorité pour la Coopération Allemande à travers la GIZ ; La visite a permis également d’échanger et de cerner les défis auxquels font face la commune Ogou 1, de mener des réflexions dans la perspective de renforcercement du soutien de la coopération technique allemande aux communes”.
« Nous avons échangé également sur les rôles des femmes pour une participation citoyenne féminine efficiente dans la gestion de la commune Ogou 1 », a souligné le diplomate Allemandblank

Les échanges ont tourné autour des thématiques qui constituent des défis pour la commune Ogou 1, telles que les grossesses précoces en milieu scolaire et professionnel, un fléau qui sapent les efforts de recherche du renforcement de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille, du pouvoir et de l’estime de soi de la femme, du manque de confiance de la femme en la femme leader (insuffisances de l’estime de soi), de la non maîtrise de l’éducation sexuelle des jeunes par les parents, de l’éducation à la santé sexuelle en milieu scolaire et extra scolaire, de l’autonomisation de la femme et de la jeunes fille, de l’alphabétisation des femmes, un frein à leur autonomisation, de la discrimination des justiciables vis-à-vis des femmes magistrates ( des hommes justiciables jusqu’ici n’acceptent pas facilement que ce soit une femme qui traite leurs dossiers), de la faible représentation des femmes magistrales parmi les magistrats du Togo et partant de là donc de la région.

blank

Notons que ces défis sont presque identiques dans les autres secteurs d’activités.
Des perspectives étaient donc de formuler des stratégies et actions autour des défis pour permettre des apports de réponses aux problèmes qui minent le leadership féminin dans la commune Ogou 1 en particulier, dans la région des Plateaux et au Togo, en général.
L’adjoint en second du maire de la commune Ogou 1, Yao TOYO, représentant Mme le Maire, n’a pas manqué de remercier la délégation allemande et ses collaborateurs pour leurs multiples appuis sous multiformes. Il a souligné que la commune Ogou 1 accorde une place prépondérante à la femme dans la gestion de ces activités de développement et surtout qu’avec l’appui financier du BMZ à travers la coopération technique allemande (GIZ), notamment les rencontres semestrielles avec les femmes, les formations et les débats cantonaux, la représentation de la femme dans le comité de pilotage pour l’élaboration du PDC.

blank

Il a remercié les OSC de la commune, surtout celles qui mènent des activités pour accompagner la commune dans les projets d’autonomisation de la femme pour un développement durable.

Depuis juin 2021, le Togo est devenu un partenaire de réforme du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique du Développement (BMZ). L’initiative vise à améliorer les perspectives d’emploi et le climat des investissements et des affaires par le biais d’une transformation structurelle de l’économie. Il s’agit donc d’appuyer le développement durable de l’économie et les efforts de réforme du pays en favorisant le développement du secteur privé et du système financier et d’encourager la bonne gouvernance (financière).

blank

Pour rappel, la coopération germano-togolaise s’est essentiellement articulée ces dernières années autour des questions de décentralisation et de gouvernance locale. Des projets d’envergure sont en cours d’exécution, tels que, le Programme d’appui à la décentralisation au Togo (PAD) conduit par la Banque Allemande de Développement (KfW) et le Programme Décentralisation et Bonne Gouvernance (ProDeG IV), piloté par la Giz.

Jean-Marc Ashraf 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00