Projet « zéro cataracte » au Togo : les activités lancées dans la Keran, Kozah et Assoli

0
263
M. Outchantcha (debout) lançant les opérations à Kantè
Spread the love

Les opérations foraines de consultation et de dépistage de la cataracte ont été lancées le lundi 11 avril dans les préfectures de la Kéran, Kozah et d’Assoli. Initié par le chef de l’État appuyé par les différents partenaires français et indiens, ces opérations s’inscrivent dans le projet « Zéro cataracte » au Togo. A Kanté par exemple, le lancement a été présidé par le coordinateur préfectorale du parti UNIR, Outchantcha Awima.

 Les opérations foraines de consultation et de dépistage de la cataracte ont été lancées le lundi 11 avril dans les préfectures de la Kéran, Kozah et d’Assoli. Ces opérations s’inscrivent dans le projet « Zéro cataracte » au Togo initié par le chef de l’Etat appuyé par les différents partenaires français et indiens. Ce projet piloté par le service de santé des Forces armées togolaises (FAT) vise à contribuer à la réduction significative de la cécité dans le pays.

Les opérations prévues du 11 au 30 avril vont se tenir dans les différents centres sanitaires desdites localités.

Elles se dérouleront en deux phases notamment la phase de dépistage des pathologies oculaires et celle d’opérations chirurgicales, de prescription médicale ou de suivi. Par ailleurs les patients, présentant des signes avancés de troubles visuelles seront convoqués ultérieurement pour recevoir des lentilles adaptées.

A Kanté dans la Kéran, le lancement a été présidé par le coordinateur préfectorale du parti UNIR, Outchantcha Awima en présence des députés Agbandao-Assoumatine Kounon et N’Kéré Komi ainsi que du directeur préfectoral de la Santé, Dr Midokpo Messan. Celui-ci a remercié l’équipe médicale pour sa disponibilité et a invité la population à garder son calme en respectant les consignes données par le personnel pendant toute la durée des opérations de consultation. « Tous les patients enregistrés seront consultés et nous souhaitons que la discipline soit de rigueur afin que ces opérations soient une réussite », a ajouté M. Outchantcha.

Avec ATOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici