Pour une mise en œuvre des projets de développement : les ministres Yark Damehame et Tiem Bolidja exhortent la population de l’Oti à préserver le climat de paix et de cohésion sociale

0
467
Spread the love

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Gal Yark Damehame et son collègue de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, Tiem Bolidja ont exhorté la population de l’Oti à préserver le climat de paix et de cohésion sociale pour une mise en œuvre efficiente des projets et programmes de développement au cours d’une rencontre d’information et d’échanges tenue le mercredi 13 avril à Mango.

La rencontre a regroupé des leaders communautaires, élus locaux, responsables de l’éducation, enseignants, élèves.  Elle s’inscrit dans le cadre d’une tournée d’information et de sensibilisation qu’effectuent les deux ministres dans la région des Savanes suite aux actes inciviques posés par certains élèves lors du mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat des Enseignants du Togo (SET). Le but est de sensibiliser la population sur la nécessité de préserver la paix, quelques semaines du démarrage des examens de fin d’année.

Le Gal Yark a déploré les comportements des élèves dans les rues, les actes de vandalisme qu’ils ont posé tels que la destruction des bâtiments publics ou des biens administratifs. Il a demandé aux élèves de proscrire ces écarts de comportements susceptibles de les conduire devant les tribunaux et se consacrer plutôt à leurs cahiers pour préparer les examens. Le ministre Yark a invité les leaders religieux et parents d’élèves à conscientiser leurs progénitures pour plus de responsabilité et de civisme en vue de la préservation des infrastructures et biens administratifs existants.

L’orateur a prévenu que « les actes de destruction des biens de l’Etat ou l’occupation anarchique des voies publiques ne seront pas tolérés et seront punis conformément aux textes en vigueur ».

De son côté, le ministre Tiem a indiqué qu’aucun projet de développement ne pourra se réaliser sans la paix et la quiétude. Il a précisé qu’un programme d’urgence sera réalisé dans la région des Savanes dans six secteurs clés notamment eau, piste rurale, éducation, santé, énergie et agriculture. Le ministre en charge de l’Eau a évoqué la construction de 286 salles de classes, l’électrification de 80 localités, la construction de 644 nouveaux forages en milieu rurale, le renforcement des installations de la Togolaise des Eaux (TdE) et l’aménagement des barrages.

Après ces échanges, la délégation, le préfet de l’Oti, Col Ouadja Gbandi Jacques et leur suite se sont rendus au CHP-Mango pour s’enquérir de l’évolution des opérations chirurgicales foraines dénommées « Zéro cataracte » parrainées par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Ils ont été accueillis par le coordonnateur logistique de la mission, Col Akakpo Adéba-Oyé et ont visité le bloc opératoire, la salle d’hospitalisation et la lunetterie située à l’école primaire publique Eyadema.

Cette opération chirurgicale est assurée par le service de Santé des Armées en collaboration avec le ministère de la Santé et les acteurs locaux. Elle a démarré le 4 avril à Mango et à Dapaong. Au total 400 personnes bénéficieront de cette opération à Mango et à la date du 13 avril, 152 patients ont été déjà opérés.

                                                            afriquemedia.info avec ATOP

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici