Inam: l’Université du 3e âge à l’école des services digitalisés

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

L’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) a réuni une fois encore les personnes âgées ce jeudi 28 avril 2022 à Lomé et Kara, après un moment de répit dû à la pandémie de covid-19. L’objectif de la rencontre est d’outiller les personnes du 3e âge sur les services digitalisés existants dans le domaine de la santé.
Axé sur le thème ” promouvoir l’inclusion numéro pour un accès des seniors aux services digitalisés”, cette séance d’information et de partage va permettre aux seniors d’avoir des informations et des connaissances sur l’inclusion numérique au Togo.
Malgré les outils numériques mise en place, force est de constater que la plupart des personnes âgées sont laissées de côté en ce qui concerne la participation sociale basées sur la technologie digitale.
Ainsi, selon Mme Miryam Dossou, Directrice Générale de l’INAM, la rencontre de ce jour a pour objectif de contribuer à lever les barrières à l’inclusion numérique des personnes âgées en vue de faciliter leur accès aux services publics digitalisés.
L’INAM veut encourager les initiatives qui aident les personnes âgées à utiliser les outils numériques pour leur intégration sociale”, a souligné la Directrice Générale de l’INAM.
Pour permettre aux personnes âgées de découvrir tous les outils numériques, les communications de la rencontre porteront essentiellement sur les services publics digitalisés, la télémédecine, les dangers liés à l’utilisation des réseaux sociaux, des présentations de plusieurs applications santé.


Mr Koffivi Agbetiafa, co- fondateur de DokitaEyes, le numérique aujourd’hui, fait gagner par rapport au pari de l’accès aux soins de santé pour tous très cher au gouvernement.
“Le numérique est au cœur du développement du pays, et donc pour les personnes âgées que nous avons rencontré aujourd’hui en tant que DokitaEyes, ce carnet numérique qui permet le suivie des patients. Nous leur avons expliqué comment est-ce que, en tant que des personnes qui ont travaillé pour le pays et le fait que l’âge est passé par là et qu’à un moment donné ils sont fatigués et qu’ils ne peuvent plus faire beaucoup de déplacement. Donc le carnet de santé que nous proposons qui peut contenir les résumés de traitement, les ordonnances, les bulletins d’analyse de façon sécurisée leur permet, ne serait ce que pour chercher un médicament dans une pharmacie, soumettre l’ordonnance à toutes les pharmacies qui sont dans leur zone pour ne pas faire de pharmacie en pharmacie à la recherche d’un produit”, a-t-il expliqué.
Il faut rappeler c’est en 2017 que les rencontres annuelles dénommées « Les universités du 3ème âge » ont été initiées pour créer un cadre de réflexion, d’information et d’échanges sur les problématiques liées au troisième âge.
                                                                                               Christian Palley

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00