Atakpamé : atelier national de renforcement des capacités des conseils régionaux de la chefferie traditionnelle sur le code foncier et domanial pour une meilleure gestion des terres dans les communautés.

0
169
Spread the love

Un atelier national de renforcement des capacités des conseils régionaux de la chefferie traditionnelle sur le code foncier et domanial se tient du 11 au 13 mai 2022, à Atakpamé, localité située à 165km de Lomé, constaté l’un de nos correspondants dans les Plateaux.

Organisé par l’ONG Autopromotion rurale pour un Développement Humain Durable (ADHD), cette rencontre vise à renforcer les capacités des acteurs venus de divers conseils régionaux sur le code foncier et domanial afin de favoriser une meilleure gestion des terres dans les communautés.

Cette initiative, d’ordre national, est un créneau qui permettra à la mise en place d’une gouvernance foncière locale responsable qui prendra en compte et protégera par la même occasion les droits fonciers des communautés.

Plusieurs thématiques ont meublé les diverses communications qui ont été développé durant cette rencontre telles que la présentation sur les grandes innovations du code foncier et domanial, la méthodologie de conciliation des conflits fonciers, le rôle de la chefferie traditionnelle dans la gouvernance foncière selon le code foncier et domanial, etc…

Pour Togbui Mawuto Frédéric DZIDZOLI DETU X, « cette assise est une opportunité pour les acteurs impliqués de se familiariser avec les nouvelles dispositions du nouveau code foncier et domanial adopté en 2018. Tel que libellé et adopté, cet outil a été participatif et inclusif avec le soutien des chefs traditionnels, qui étaient au centre de son élaboration. Il met l’accent sur le rôle primordial que doivent jouer les garants des Us et Coutumes dans la gouvernance foncière du Togo ».

Il n’a pas manqué de transmettre la gratitude et les remerciements des autres membres des différents conseils régionaux de la chefferie traditionnelle à l’ONG ADHD pour l’organisation d’une telle initiative à l’endroit des acteurs clés qu’ils sont, afin qu’ils puissent maîtriser les fondamentaux du nouveau code foncier et domanial, se l’approprient dans l’optique de jouer efficacement les partitions que sont les leurs au sein de leurs communautés respectives.

                                                                                Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici