Projet d’aide alimentaire KR 2020 : Environ 3000 tonnes de Riz Blanc du Japon réceptionné par le ministère de l’agriculture

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le gouvernement japonais a fait don de 2,9 mille tonnes de riz au gouvernement togolais le jeudi 12 mai à Lomé ceci dans le cadre du projet d’aide alimentaire KR 2020. Ce don estimé à d’un milliard cinq cent millions (1.500.000.000) de F CFA s’inscrit dans le cadre du Projet d’Aide Alimentaire Kennedy Round (KR) au titre de l’année fiscale 2020. La cérémonie de remise officielle qui s’est déroulée dans les locaux du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement Rural, à Lomé en présence du premier secrétaire et chef de coopération de l’ambassade de Japon au Togo, Shimizu Shuji et directeur de cabinet du ministère en charge de l’Agriculture, Konlani Dindiogue.

Dans le cadre de sa politique générale de coopération vis-à-vis du Togo, le Japon a défini l’appui à la réduction de la pauvreté et la disparité à travers le renforcement des services de base comme objectif fondamental de son soutien. Pour atteindre cet objectif, il s’est fixé deux axes spécifiques à savoir : La « Revitalisation du corridor logistique du Togo » et le « Renforcement des services sociaux de base et de réduction des disparités ». C’est dans cette optique que se situe ce don au gouvernement togolais dans le cadre du projet d’aide alimentaire Kennedy Round (KR).

La remise symbolique de ce don d’une valeur de 1 milliard 500 millions de franc CFA a été faite par le premier secrétaire et chef de coopération de l’ambassade de Japon au Togo, Shimizu Shuji. Il a été réceptionné par le directeur de cabinet du ministère en charge de l’Agriculture, Konlani Dindiogue.

Cette assistance alimentaire a un double objectif. Elle vise à soulager les populations touchées par la pénurie alimentaire à travers la fourniture de riz à prix abordable. Les fonds de contrepartie générés par la vente du riz vont permettre de financer des projets du gouvernement dans le cadre du développement économique et social du pays.

En réceptionnant le don, le Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement Rural, M. Dindiogue Konlani, a souligné que l’importance des projets KR dans la vie des populations n’est plus à démontrer. « Ils permettent d’acquérir des céréales, notamment le riz blanc, pour les mettre à la disposition des populations à des prix abordables sur l’ensemble du territoire national, de réduire ainsi structurellement le déficit en riz et de surcroit de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et enfin d’améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables », a-t-il fait savoir.

Selon lui, cet appui a renforcé et consolidé les actions menées par le gouvernement togolais pour faire face aux impacts à la crise sanitaire de la COVID-19 que le monde entier a connu depuis le début de l’année 2020. « Ces dernières années, les fonds de contrepartie KR ont contribué à réaliser plusieurs projets. Il s’agit notamment, des projets de désenclavement des zones rurales par la réhabilitation de 150 km de pistes rurales et d’infrastructures socio-collectives de base dans le cadre du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) ; le projet de mise en place des infrastructures complémentaires du nouveau port de pêche de Lomé ; le projet d’appui au développement des zones d’aménagement agricole planifiées (ZAAP) au Togo ; et le programme prioritaire de désenclavement des régions du pays », a-t-il relevé.

Il a saisi cette opportunité pour rassurer le premier secrétaire et chef de la coopération économique de l’Ambassade du Japon au Togo, que les fonds de contrepartie issus de la vente des produits des projets KR continueront comme convenu dans les conventions de don, à financer les projets futurs dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025. « Nous nous réjouissons une fois encore de la continuité de ce programme d’aide alimentaire et plaidons surtout pour son renforcement. (…) je voudrais particulièrement vous réitérer les remerciements du gouvernement togolais à l’endroit du gouvernement et du peuple ami japonais », a-t-il déclaré.

Aussi-t-il indiqué que ces céréales qui seront mis à la disposition des populations à des prix abordables afin de réduire le déficit en riz et améliorer les conditions de vie des couches les plus vulnérables. Pour lui, ce geste témoigne de l’excellence des liens d’amitié et de coopération qui unissent les deux pays et de l’engagement du Japon à les raffermir davantage pour le bien-être des deux peuples.

Le premier secrétaire et chef de coopération de l’ambassade de Japon au Togo, M. Shimizu Shuji a rappelé que dans le cadre de sa politique générale de coopération vis-à-vis du Togo, le Japon a défini l’appui à la réduction de la pauvreté et à la disparité à travers le renforcement des services de base comme objectif fondamental de son soutien. « Pour atteindre cet objectif, mon pays s’est fixé deux axes spécifiques : la revitalisation du corridor logistique du Togo et le renforcement des services sociaux de base et réduction des disparités. Ce don concrétise cette politique de coopération entre les deux nations », a-t-il expliqué.

  1. Shuji Shimizu, s’est dit pouvoir compter sur la collaboration et la coopération de toutes les parties concernées afin que le riz fourni dans le cadre de cette assistance parvienne le plus rapidement que possible aux populations togolaises.

« Je souhaite vivement que l’assistance alimentaire que le Japon a octroyée aujourd’hui, contribue effectivement à garantir la sécurité alimentaire au Togo et à intensifier davantage les relations d’amitié et de coopération entre le Japon et le Togo qui existe heureusement depuis si longtemps », a-t-il signifié.

Au-delà de la mobilisation des vivres au profit des populations togolaises, les projets KR permettent de constituer des fonds de contrepartie qui servent à financer des projets de développement socioéconomiques. Ces dernières années, ces fonds ont contribué à réaliser plusieurs projets. Il s’agit notamment, des projets de développement des zones rurales par la réhabilitation de 150 km de pistes rurales et d’infrastructures socio-collectives de base et celui d’appui au développement des Zones d’aménagement agricole planifiées (ZAAP) au Togo.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00