Agriculture : La JCAT, une entreprise de référence dans la commercialisation du Soja Bio dans l’espace Union Européenne

0
257
Spread the love

Créée en 2011 avec pour mission de contribuer de façon durable et pérenne au développement social et économique des paysans, en devenant une société de référence biologique nationale, viable et pérenne à caractère équitable, la Jonction Croissance Agricole Togo (JCAT), une initiative mise en place par Yao Toyo, un jeune chef entrepreneur dans la région des plateaux, a su marquer le secteur de la filière Soja.

L’an 2016 a été une occasion de déclic du coup de boost décisif de cette unité de production et de commercialisation du Soja Bio grâce au programme gouvernemental PAEIJ-SP.

Vecteur de croissance durable et solidaire, ainsi que le socle d’un système essentiel, l’agriculture assure une alimentation nutritive, sûre et accessible à tous.

C’est dans cette optique qu’au cours de la dernière campagne agricole, le DG de la JCAT, Mr Yao TOYO, a su élaborer et mettre en œuvre un nouveau mécanisme, qui a permis d’impliquer les chefs des villages avec lesquels son institution est en partenariat, en amont comme en aval de tous les contrats de collaboration et rendre plus sécurisée la chaîne de production afin d’éviter des détournements de produits. Ceci a permis également une campagne réussie pour le bien-être de toutes les parties prenantes »

La mécanisation massive pour faciliter la tâche aux producteurs et mieux structurer son cluster en vue de nouveaux challenges, sont quelques défis auxquels le jeune DG Yao Toyo et son équipe font face.

Dans le cadre de la mise en œuvre du PND et de la feuille de route du gouvernement, le secteur privé est associé à un haut point aux réflexions stratégiques et au niveau opérationnel. S’inscrivant dans ladite démarche gouvernementale, la JCAT qui se veut une « Entreprise Citoyenne », a initié une série de dialogues avec les acteurs locaux et acteurs impliqués de la filière de production de Soja pour voir quelles peuvent être les contributions desdits acteurs de ce secteur agricole, qui demeure le premier employeur dans notre pays, et qui contribue largement à la constitution de notre PIB, surtout à la croissance de l’économie nationale « .

Avec l’appui du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP), 28 683 tonnes de soja biologique ont en 2019, approvisionné le marché européen à travers plusieurs sociétés portées par de jeunes entrepreneurs. Il s’agit de la Jonction de Croissance Agricole du Togo (JCAT),

Leader dans ce domaine, la JCAT basée à Atakpamé dans la Région des Plateaux est spécialisée dans la production et la commercialisation du soja biologique vers la France et l’Italie, 13.676 tonnes en 2019. Son cluster a généré plus de 4 milliards de chiffre d’affaires pour la campagne 2019-2020, 11.200 emplois directs et 44.500 emplois saisonniers dans les services production, approvisionnement, transformation et distribution.

L’agriculture biologique, malgré ses standards élevés, suscite de plus en plus d’engouement au Togo car elle assure aussi bien la durabilité des cultures que la préservation de l’écosystème.

Élevé au rang de Chevalier de l’ordre de Mérite Agricole au Forum National du Paysan en février 2020, ceci dû à sa politique de production agricole, et surtout à son impact social imprimante par ces stratégies agricoles dans toutes les communautés avec lesquelles son institution est en partenariat, le Directeur Général de la JCAT, Mr Yao Toyo a indiqué que l’agriculture et surtout la production du Soja constitue aussi une source de revitalisation sociale et de développement par la mise en valeur du patrimoine, le développement de la chaîne de valeur et la cohésion communautaire. Une performance qui s’est encore réalisée par la reconnaissance de ces œuvres parmi les tops 100 entreprises les plus dynamiques du Togo.

 

Notons que le Togo joue la carte du soja, comme nombre de pays en Afrique. Sa production avoisine les 200 000 tonnes (t) en 2021, soit une progression notable par rapport aux 154 000 t déclarées sur 2020 et un véritable bond par rapport aux 25 000 t en 2015. Le pays mise beaucoup sur le soja et plus précisément sur le soja bio.

En 2020, le Togo avait été le premier exportateur mondial de soja biologique vers les pays de l’Union européenne, et la JCAT a permis cette performance sur le plan mondial.

 

Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici