Campagne de reboisement : le ministre Tiem Bolidja a joué pleinement sa partition

0
319
Le ministre
Spread the love

Le Ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise, TIEM Bolidja, a procédé le mercredi 1er juin à la mise en en terre ce 1er juin 2022, plusieurs plants à la direction régionale de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise de la Maritime. Il était entouré dans cette campagne de son personnel.

Le Ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise, TIEM Bolidja et le personnel de son cabinet ont observé, la 45e journée de l’arbre ce mercredi 1er Juin en mettant en terre plusieurs plants plants d’acacia sur le site de la Direction régionale de l’eau et de l’hydraulique villageoise Région Maritime à Togblé kopé. Ceci dans le cadre de la campagne nationale de reboisement qu’a lancé le gouvernement depuis 2021 et qui ambitionne de planter un milliard d’arbres d’ici 2030.

Pour le ministre Tiem Bolidja, au Togo on détruit par an 6000 hectares d’arbres et on en reboise 2000 ha. On perd alors les 2/3 de notre couvert forestier. Dans 10 ans poursuit-il, on risque de se retrouver avec un Togo sans arbre. Pour cela fait-il savoir, nous devons prendre conscience à changer de fusil d’épaule pour préserver notre environnement pour les générations futures. Et la seule solution selon le ministre est le reboisement qui constitue la seule alternative pour la survie de l’humanité.

« Le dérèglement climatique est un phénomène indéniable. Nul ne peut dire le contraire. Les paysans s’accordent sur le fait que le climat impacte notre quotidien. L’homme ne peut donc s’adapter à ses phénomènes dans le long terme. », a-t-il lancé d’entrée.

Le DC du ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, M. Affo Adjama Boni à l’acte

Et il poursuit en disant, « donc, le gouvernement sous la houlette du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a pour sa part pris conscience et pris ses responsabilités en essayant dans le prolongement de ce que le Père de la Nation a fait du 1er Juin la Journée Nationale de l’Arbre, en changeant de paradigme. C’est-à-dire qu’il dire qu’il ne faut pas aujourd’hui dans les 365 jours que nous avons dans l’année prendre un seul jour pour planter. Il faut que ce soit une action soutenue dans le temps et surtout, une chose est de planter, une autre encore est d’entretenir. Chaque jour que Dieu fait, nous devons penser à préserver notre environnement. Nous devons penser à planter et à entretenir les arbres », a déclaré le ministre Bolidja Tiem.

Le DG de la TDE, M. Yawanke Wake Gbati en train de mettre en terre un plan

La même opération s’est déroulée et se poursuivra dans toutes les directions régionales de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, les directions productions et exploitations, les agences de la TdE et les représentations de la SP-EAU sur toute l’étendue du territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici