Journée mondiale des océans : une opération de nettoyage de la plage organisée par le Haut Conseil pour la Mer (HCM) pour protéger les océans

0
218
Spread the love

En prélude à la Journée Mondiale des Océans, prévue pour le 8 juin prochain, le Haut Conseil pour la Mer (HCM), a organisé ce 4 juin 2022, à Lomé, une opération de nettoyage de la plage. Placée sous le thème, « Revitalisation : action collective pour l’océan », cette activité qui vise à protéger la mer, a connu la présence de M. Abasse Laré Penn, chef cabinet du HCM, du maire de la commune Golfe 1, M. Gblokpo Koamy Gomado.

Les océans représentent 70 % de la surface du globe et sont indispensables à la vie. Véritable poumon de la planète, les océans sont menacés et se dégradent à une vitesse alarmante du fait des changements climatiques et des activités humaines. Pour mieux sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources, il a été institué la Journée mondiale de l’océan depuis le 8 juin 1992.

C’est dans ce cadre que le Haut Conseil pour la Mer (HCM) a organisé un nettoyage de la plage de Lomé ce 04 juin 2022. Placée sous le thème,  » Revitalisation : action collective pour l’océan  » l’opération de ce jour fait partie d’une série d’activité au menu de la célébration de la journée mondiale des océans a permis aux responsables du HCM de sensibiliser les uns et les autres sur le patrimoine que représente un océan. Ainsi, au cours de cette opération, il s’est agi pour les populations des communes Golfe 1, Golfe 4, Lacs 1 et le personnel du HCM munis de balaies et de râteaux de mettre au propre la plage.

A l’occasion, le chef cabinet du HCM, M. Abasse Laré Penn, a rappelé à tout le monde le rôle fondamental que joue l’océan dans notre subsistance. Par conséquent, a-t-il conseillé, il est important qu’on puisse se mobiliser pour le protéger.

« L’océan joue un rôle fondamental dans notre subsistance par conséquent, il est important qu’on puisse le protéger. Et comme vous le constatez, l’océan est menacé. Ici la plage est envahie par les déchets de toute sorte, les plastiques. Ces déchets nuisent notre mer nourricière. Pour cela, en tant qu’organisme national chargé de l’action de l’Etat en mer, il est un devoir pour nous de mobiliser toute la population, les communautés, les entreprises, les administrations pour ensemble comme le thème d’ailleurs le signifie « Revitaliser l’océan par l’action collective ». Cette action collective, c’est l’ensemble de tous les acteurs qui sont dans le domaine maritime. Donc, voilà l’intérêt de ce jour, c’est pour protéger la mer et elle s’inscrit également dans la décennie de la science océanique pour un développement durable », a-t-il déclaré.

« Nous attendons aussi des communes une mobilisation fréquente pour que tous ceux qui vivent de la mer puissent œuvrer à sa protection car, qu’on soit sur la cote ou à l’intérieur du pays, la mer nous rend beaucoup de service », a ajouté Laré PENN.

Pour le maire de la commune Golfe 1, M. Gblokpo Koamy Gomado, la Journée Internationale des océans doit leur amener à prendre conscience de l’importance de la protection des océans. Selon lui, la population utilise toute sorte de produits qui génèrent des déchets et que ces déchets malheureusement se retrouvent dans la mer.

« Cette journée nous amène à prendre conscience de l’importance de la protection des océans. Souvent certains déchets issus du quotidien de la population se retrouvent à la plage et dans la mer. Nous sommes aujourd’hui à la plage pour mettre au propre cette plage et également profiter de cette occasion pour demander à tous les participants d’apporter leurs contributions dans le cadre de la sensibilisation de la population pour que les déchets ne se retrouvent plus dans les caniveaux qui vont finalement se déverser dans la mer et que la mer va rejeter vers nos plages. Également, c’est l’occasion d’attirer l’attention de la population sur les dommages que les déchets causent au niveau des océans par rapport à l’intoxication des tortues marines que nous protégeons à travers une association avec laquelle nous travaillons », a-t-il indiqué. Il a saisi cette occasion pour remercier le Haut Conseil pour la Mer qui a mis à leur disposition un certain nombre de matériels pour faire cette activité.

Soulignons qu’en dehors de cette opération de nettoyage de la plage, plusieurs activités, notamment des émissions radio et télé et un atelier de sensibilisation avec des thématiques sur la protection de la mer, sur l’économie maritime sont également prévues dans le cadre de cette journée.

Pour rappel, le HCM du Togo est l’organe suprême de l’Organisme National chargé de l’Action de l’État en Mer (ONAEM). La Journée Mondiale des Océans a été instituée par la résolution 63/111 des Nations Unies du 5 décembre 2008 et l’Assemblée générale a proclamé le 8 juin, Journée Mondiale de l’Océan. L’initiative a été lancée à l’occasion du Sommet de la Terre, tenu à Rio de Janeiro au Brésil, en 1992. Le but de cette journée est de célébrer les océans et de sensibiliser le grand public au rôle crucial qu’ils jouent dans notre subsistance, ainsi qu’aux différents moyens qui existent pour les protéger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici