La troisième édition du Salon des Mères Entrepreneures ouvrira ses portes du 23 au 24 juillet 2022 à Lomé (à Dékawowo-simé), au marché de Cacaveli

0
209
Spread the love

Placée sous le thème « les produits et services des femmes entrepreneures africaines, gage de développement et porte-flambeau du consommer local », cet énième rendez-vous d’échanges, de partages d’expériences et de réalisation des Femmes Entrepreneures, se veut d’ordre International d’après la promotrice de ladite initiative, Mme Dédé Akpédjé MESSAN.

« Auparavant destiné aux femmes entrepreneures togolaises, le Salon des Mères Entrepreneures devient désormais le Salon International des Mères Entrepreneures en ouvrant ses portes aux Femmes Entrepreneures des pays voisins. D’où cette troisième édition connaîtra la participation des femmes entrepreneures qui viendront du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Burkina-Faso, et également d’autres exposantes venues des autres pays de la sous-région Ouest-Africaine », a indiqué Dédé Akpédjé MESSAN.

« Cadre de reconnaissance des exploits que réalisent les femmes togolaises en matière d’entrepreneuriat aux primes abords, « le Salon International des Mères Entrepreneures », se veut d’attirer d’autres femmes entrepreneures d’Afrique et de les inciter à se joindre aux femmes entrepreneures de la Terre de nos Aïeux, le TOGO, pour ensemble faire évoluer l’entrepreneuriat féminin sur le continent », a relevé Dédé Akpédjé MESSAN.

Pour la promotrice dudit Salon, il n’est plus à démontrer de nos jours qu’avec la crise sanitaire liée à l’apparition de la pandémie au COVID-19, et la crise économique créée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine, Tous les pays ont des difficultés à disposer de certains produits importés notamment la farine du blé. Cela nous amène à comprendre la nécessité de penser à la production et à la consommation locale. Le gouvernement togolais fait assez d’efforts pour accompagner les femmes et il est temps que chaque femme soit actrice de développement. Il ne faut plus qu’on mette les femmes à l’écart, en ce qui concerne le bien-être de nos populations. Et c’est ce qui amène les membres du comité d’organisation à mettre un accent particulier sur la promotion tout ce que les femmes font, les services qu’elles offrent et qui apportent un plus à la promotion du « Consommer Local », durant la période de la tenue du Salon International des Mères Entrepreneures ”.

Entrepreneure de son Etat, Dédé Akpédjé MESSAN, aujourd’hui conseillère municipale et femme politique, elle utilise sa voix pour la défense des droits des femmes et des personnes vulnérables. Elle a fondé en 2018, le Forum des Mères Célibataires pour aider les mères qui sont seules face à l’éducation de leurs enfants à s’autonomiser et à s’épanouir. Une initiative qui l’a d’ailleurs conduit à mettre en place le Salon National des Mères Entrepreneures en 2020, une initiative qui prend désormais une dimension internationale.

Par cette initiative, Dédé Akpédjé MESSAN, manifeste en tout temps sa volonté à accompagner et à soutenir la politique de la promotion du Genre et de l’autonomisation de la femme que le gouvernement togolais, avec à sa tête le Chef de l’État, SEM Faure Essozimna GNASSINGBÉ, a mis en œuvre dans l’exécution de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025.

                                                                                          Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici