La campagne électorale des délégués pays du HCTE débute le 24 août : la diaspora appelée à une forte implication

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le processus électoral devant conduire à la désignation de nouveaux délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) est lancé, depuis le 18 juillet 2022, par le ministre Robert Dussey, des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’Extérieur. Pour une bonne réussite de cette opération, les médias sont mis à contribution dans la mobilisation des Togolais de l’extérieur à s’approprier le processus en cours, soit en se portant candidats pour être délégués, ou électeurs, pour pouvoir participer au choix de ceux qui auront la charge de représenter la diaspora.

Depuis le mois de juillet, le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) a lancé le processus devant conduire à l’élection de ses délégués pays. Dans cette démarche, le ministère en charge des Affaires étrangères a convié à son cabinet à Lomé, les professionnels des médias à une rencontre de presse sur le processus électoral en vue de désigner les nouveaux délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE).

Selon les conférenciers, MM. Charles Azilan, directeur des Togolais de l’Extérieur au ministère des Affaires étrangères et Safiou Radji, coordonnateur du guichet diaspora, ce processus se déroule en plusieurs phases, dont les plus essentielles sont celles d’appel à candidature et d’inscription des électeurs. Puis, viennent les périodes d’évaluation des candidats, l’ouverture de la campagne, le vote proprement dit qui se fait en ligne. Ce qui nécessite que les électeurs ouvrent leurs comptes d’électeurs en amont, pour être sûrs de pouvoir voter le moment venu. Le processus se conclura par la publication des résultats des candidats élus et leur installation, en vue d’exercer leur mandat de délégués pays. Ainsi, peut être candidat, tout Togolais de l’extérieur capable de prouver son origine togolaise et qui répond aux critères d’évaluation prévus par l’autorité. Car il s’agit de s’assurer de la capacité des candidats à porter le mandat de délégués pays, à mobiliser la diaspora sur les projets les concernant, mais aussi de leur moralité dans la mesure où il s’agit de représenter le pays et qu’il faille faire attention au profil des personnes à qui le Togo va déléguer ce mandat institutionnel.

« Deux semaines après le lancement du processus électoral en vue du renouvellement du HCTE, nous avons jugé bon de rencontrer la presse pour dire le chemin qui a été fait et saisir l’occasion pour mobiliser davantage les togolais de l’extérieur à s’approprier le processus en cours, soit en se portant candidats pour être délégué ou à être électeurs pour pouvoir participer au choix de ceux qui auront la lourde charge de représenter la diaspora togolaise, de l’incarner vis à vis des autorités de notre pays », a expliqué Charles Azilan, directeur des Togolais de l’extérieur.

« Tout Togolais de l’extérieur capable de prouver son origine togolaise, d’animer et de mobiliser la diaspora sur les questions de projets qui concernent les Togolais de l’extérieur et doué d’une bonne moralité peut faire acte de candidature. Nous lançons donc un appel à tous les Togolais de l’extérieur sans exclusive pour qu’ils se portent candidats ou électeurs sur le site www.diasporatg.org ou la plateforme hcte.diaspora.tg », fait savoir Safiou Radji, coordonnateur du Guichet-Diaspora.

De 77, le nombre de Délégués-Pays au sein du HCTE est porté pour cette deuxième mandature à 48 dont 22 pour l’Afrique, 14 pour l’Europe, 5 pour la zone Amérique-Caraïbes et 7 pour la zone Asie-Océanie. Certains pays ont été rattachés à d’autres pour constituer une seule circonscription.

Notons que le mandat des membres actuels du HCTE prend fin en novembre prochain. Le HCTE est un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif. Non affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique, il est l’interface entre le gouvernement et la diaspora togolaise sur toutes les questions d’intérêt commun et reste le canal privilégié pour engager de façon ordonnée et inclusive les actions de la diaspora dans le processus de développement national. Il a pour objectifs de rassembler et représenter tous les Togolais résidant à l’étranger, de promouvoir partout la défense des droits et intérêts des Togolais de l’extérieur et leur porter assistance en cas de besoin.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00